Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2020 1 10 /02 /février /2020 08:27

 

C’est le dernier jour que nous passons tous ensemble à Panorama.

On en profite pour visiter la station…

 

Les filles profitent du salon de Tata et de son savoir faire pour se faire faire la coupe de rentrée scolaire…

 

On ne va pas en faire toute une Cène mais le dernier repas partagé ensemble était un peu triste…

 

On en profite aussi pour découvrir les animaux qui peuplent l’arche de Zoey…

 

Tic & Tac…

 

Un geai bleu…

 

Scrat, venu tout droit de l’âge de glace…

 

Et Bambi, qui n’a pas encore perdu sa maman…

 

On va se séparer.

Les uns partent vers Québec, pour continuer à découvrir le Canada en visitant la Belle Province,

 

Nous allons rester quelques jours encore à Panorama pour profiter de Zoey et de sa maman…

 

Demain, nous resterons dans les environs…

 

 

Repost0
8 février 2020 6 08 /02 /février /2020 07:54

 

Nous partons à l’aube pour rejoindre le Lac Louise,
dans le parc de Banff…

Bien protégée dans son siège auto, Zoey va finir sa nuit…

 

Nous sommes sur place un peu avant 9 heures, mais c’est déjà trop tard. Il n’y a plus de place dans les parkings près du lac. Nous devons redescendre jusqu’au village, à quelques kilomètres de là.

Au parking, je découvre une interprétation canadienne de l’image des Musiciens de Brème…

 

Il ne nous reste plus qu’à remonter à pieds…

 

On est là, en famille pour se détendre, alors, les uns vont patauger, et je m’amuse à « botaniser »…

 

Quand on traverse la rivière Bow, elle est encore bien forte, car c’est la fonte des neiges sur les sommets environnants…

 

Au fur et à mesure qu’on s’élève le paysage se dégage, mais les nuages restent bien présents…

 

Les jeunes se dépensent beaucoup, alors ils ont besoin de reprendre des forces…

 

Le Ruisseau Louise, déversoir du Lac est lui aussi un peu tumultueux…

 

Et, comme le dit Patricia à son Tonton flingueur, « des rivières, y’en a partout là bas », mais ici, elles ne sont pas bourrées de crocodiles…

 

Nous suivons notre guide, qui, la boussole d’une main et le plan dans l’autre nous emmène à travers bois…

 

Nous voici arrivés. Nous allons découvrir le Lac, mais il faut savoir qu’on ne peut pas en faire le tour…

 

Au bord du lac, perdue sous les arbres, nous découvrons la maison de Heidi, un peu revisitée par Disney. Cette maison a une longue histoire…

 

Un monument a été érigé, pour rendre hommage aux Guides Suisses, venus faire fortune dans le Nouveau Monde…

 

Mais, me direz-vous, le Lac Louise, il est où ? On ne l’a pas encore vu. Non, voir le Lac Louise, cela se mérite.
Il faut passer au-delà du rideau de touristes, qui les uns après les autres veulent immortaliser leur passage…

 

Mais, c’est un très beau site, même si toutes les montagnes qui nous entourent portent des noms étranges…

 

Et, avec un petit effort, on peut cacher la foule des touristes derrière un beau massif de fleurs…

 

Mais, il y a des touristes qu’on ne souhaite pas faire disparaitre…

 

Les environs du Lac Louise offrent de multiples possibilités de promenades.

 

Nous allons continuer la visite en deux groupes.
Les jeunes partent sur la gauche, pour rejoindre le belvédère FairView…

 

Et d’autres accompagnent Zoey, dans sa poussette, sur le chemin du bord du lac…

 

D’un côté comme de l’autre on profitera de la vue sur le Fairmont Château du Lac Louise

 

Et tous découvriront des indices qui prouvent qu’on est bien au Canada…

 

Fin des balades.
Nous nous retrouvons sur le parking pour récupérer la navette qui va nous conduire aux voitures.

 

Ce n’est pas encore la rentrée scolaire, mais on va profiter d’un « School Bus »…

 

Demain, journée de transition.
Tout le monde va se préparer pour le départ…

 

 

Repost0
6 février 2020 4 06 /02 /février /2020 08:25

 

Aujourd’hui, c’est le grand jour.
Nous allons célébrer le baptême de Zoey…

On a tous, c’est bien connu, un oncle d’Amérique. En ce qui me concerne, je n’ai pas été surpris en découvrant un lointain cousin…

 

Nous préparons et décorons la salle pour recevoir tous les amis de notre fille…

 

Et, à l’heure dite, nous nous rendons à « l’église des Martyrs Canadiens » à Invermere, où tout est prêt pour la cérémonie…

 

Avant de rentrer dans l’église, les enfants s’amusent un peu…

Mais, tout le monde est impatient de découvrir Zoey…

 Elle se fait un peu désirer, mais elle garde son beau sourire…

 

Et, c’est le baptême.
Zoey est adorable, et on ne l’entend pas…

 

« Ma Mamie, et ma marraine sont très heureuses »
alors, je ne vais pas pleurer…

 

Et, comme toutes les vedettes, Zoey enfile sa robe de bal pour faire la fête et découper son gâteau…

 

Les grands parents sont un peu gaga…

 

Le soir venu, nous avons un autre événement à célébrer, l’anniversaire de Matthis, notre 3ème petit fils, dans l’ordre des naissances…

 

Demain, nous repartons tous ensemble
pour admirer le Lac Louise…

 

 

Repost0
4 février 2020 2 04 /02 /février /2020 08:17

 

Au programme du jour, une sortie à Banff…
Toute la famille était réunie pour elle,
alors Zoey était l’attraction et sans cesser de sourire,
elle passait de bras en bras…

 

Nous allons prendre la « Gondola » pour rejoindre le sommet du mont « Sulphur ». En bas, nous croisons le traineau du Père Noël…

 

Notre petite troupe va remplir quelques cabines, mais, nous avions été prévoyants et nous sommes arrivés très tôt sur place et nous avions réservé nos places…

 

En 8 minutes, nous allons gagner 700 mètres d’altitude,
pour arriver au sommet, à 2281 mètres…

 

Mais, nous allons aussi perdre quelques degrés,
alors les plus jeunes chantent pour se réchauffer un peu…

 

Le panorama depuis le sommet est superbe. Je vous recommande d’aller le découvrir sur ce site. Mais en voici quelques vues…

Pour voir le Panorama

La balade au sommet est très bien organisée, avec promenades et grandes plateformes d’observation…

 

Nous allons jusqu’à l’ancienne tour d’observation météo.
Et, vraiment, il ne fait pas très chaud…

 

Le paysage est toujours aussi beau,
et il change avec les nuages et le soleil…

 

Dans le bâtiment d’accueil on trouve les restaurants et les magasins…

Et, l’Ours, une des mascottes du parc est bien présent…

 

Pour le coucher de soleil, tout est prêt, mais il faudra revenir un peu plus tard…

 

Cette balade a été un beau moment pour toute la famille…

 

Et malgré la pluie, nous ne pouvions pas quitter Banff
sans faire une photo souvenir…

 

Demain, c’est le grand jour, le baptême de Zoey…

 

 

Repost0
2 février 2020 7 02 /02 /février /2020 08:44

 

C’est la dernière étape de notre voyage aller.
Ce soir nous connaîtrons Zoey, notre petite fille…

Notre première étape se fait dans une « prucheraie »…

Vous ne connaissiez pas ? Moi non plus…

Nous sommes accueillis par une marmotte, qui se demande si nous n’avons rien à lui donner. Mais, pas question, c’est interdit…

Comme très souvent, la promenade est parfaitement organisée, pour le confort des promeneurs, et le respect de la nature. Nous sommes parfaitement guidés et encadrés…

Et les panneaux explicatifs sont très bien faits…

On retrouve là aussi des chaises rouges. Cela fait partie du charme des promenades, retrouver les chaises rouges, et publier des photos du lieu…

Quand nous repartons, la marmotte est toujours là, et nous regarde partir d’un air un peu déçu. Nous aurions pu transgresser les règlements…

 

Nous allons traverser le Parc des Glaciers, et notre étape suivante est au Col Rogers

Nous suivons le tracé tronçon de la voie ferrée, abandonné en 1917 après le percement d’un tunnel pour éviter les avalanches…

 

En suivant le tracé de l’ancienne voie nous allons découvrir les vestiges d’un lieu emblématique, la station « Glacier House » de la ligne Canadian Pacific…

 

On est en pleine nature, mais, le glacier qui donnait son nom à la station a totalement disparu. Mais non, il n’y a pas de réchauffement climatique, c’est un délire de savants…

Mais, les ouvrages sont toujours là pour rendre hommage aux pionniers…

Sur le chemin du retour, nous avons une pensée pour nos amis, randonneurs, amoureux de la nature, et photographes experts…

 

Notre dernière halte est au monument érigé pour célébrer l’achèvement de la Route Transcanadienne

Longue de 7821 kilomètres,
c’est la plus longue route nationale du monde…

 

Nous allons maintenant redescendre vers le but de notre voyage, Panorama…

En arrivant, nous découvrons notre petite fille, Zoey, qui nous découvre…

 

Voici la carte de la première partie de notre périple.

 

Nous avons vraiment tout apprécié.
Nous avons pris le temps nécessaire pour faire le trajet de 1500 kilomètres et voir ce qu’il y avait à voir d’important…

Nous n’avons pas tout vu, c’est certain, mais, qui sait, peut-être aurons-nous l’occasion d’y retourner pour approfondir certaines visites, je pense en particulier à l’île de Vancouver et à la côte du pacifique...

 

Pendant quelques jours, nous allons maintenant nous retrouver en famille pour découvrir les environs de Panorama, et en particulier le parc de Banf...

 

Repost0
30 janvier 2020 4 30 /01 /janvier /2020 08:56

 

Le ciel s’est un peu dégagé pendant la nuit, et on a une très belle vue sur le mont MacPherson et les glaciers. Il ne culmine pourtant qu’à 2418 mètres…

 

Nous partons pour la journée pour visiter le Parc Revelstock, alors, il faut prendre des forces et à l’hôtel le petit déjeuner est copieux…

 

Pour visiter le parc, nous allons suivre
« la Promenade des Prés-dans-le-ciel »…

 

Nous nous élevons peu à peu, et nous avons une vue plongeante sur le fleuve Columbia, qui traverse la ville de Revelstok…

Et, pour faire rêver ceux qui ont besoin d’un peu de fraîcheur, sachez qu’ici, l’hiver dure 6 mois pas an…

Au fur et à mesure de notre montée, nous jouons avec les nuages qui restent bien présents…

Nous découvrons que ce lieu, aujourd’hui si accueillant, a servi pendant la Première Guerre Mondiale, de camp d’internement, avec des conditions de vie très difficiles…

 

La route que nous suivons a la particularité d’être un véritable jardin fleuri…

Tout le long du trajet, des haltes sont prévues, pour permettre d’admirer le paysage et découvrir les différents sommets qui nous entourent. On peut ainsi voir les changements de végétation en fonction de l’altitude…

Ici, Anne rêve devant les pistes de ski du Mont MacKenzie…

 

Nous arrivons au sommet. En fait, on doit se garer un peu plus bas, et finir, soit à pied, ce que nous avons fait, soit en navette, ce que nous ferons pour le retour…

Voici l’explication de la présence de toutes ces fleurs, la neige…

 

Nous allons suivre le sentier des « premiers pas », pour mieux comprendre le milieu dans lequel nous évoluons…

 

Ces premiers pas à la découverte de la faune et la flore sont aussi ceux des premières nations…

Nous finissons notre promenade au milieu d’un champ de fleurs…

 

Pour terminer la visite, nous voulons nous rendre dans l’observatoire de surveillance pour les feux de forêt. Construite à la fin des années 20, elle est restée en service pendant plus d’un demi-siècle.

Mais, avant d’arriver à la tour, nous sommes surpris par la pluie. Nous allons prendre le temps de l’averse pour bien visiter…

 

Nous faisons une petite pose avant de rejoindre la voiture et nous profitons des chaises rouges

 

Nous redescendons vers Revelstoke. L’histoire de la ville et son développement sont liés aux moyens de communication. D’abord la rivière Columbia, qui fut le premier chemin d’accès, puis, la ligne de chemin de fer de la Canadian Pacific, et enfin la route Transcanadienne…

Aujourd’hui encore le Rocky Mountaneer passe par Revelstoke, mais ne s’y arrête pas.

Un musée du train rappelle cette aventure…

 

Nous profitons de la pose pour reprendre des forces…

Avant de quitter la ville Anne va faire un câlin à la mascotte…

 

Et il est temps d’aller se reposer.
Demain nous terminerons la première partie du périple, et nous rejoindrons les enfants...…

 

 

Repost0
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 08:23

 

Dans un élan de sympathie Anne voulait vous ramener un souvenir, mais, il ne rentrait pas dans la voiture…

 

Notre route va croiser la route des chercheurs d’or, qui sont partis de l’Est du Pays pour venir jusqu’ici. Mais, comme l’indique cette plaque, arrivés dans ces plaines riches, beaucoup ont posé la battée pour prendre la charrue. Et on verra dans quelques kilomètres que cela ne s’est pas fait sans mal pour les premières nations, qui elles étaient déjà présentes…

 

En chemin nous suivons la rivière « North Thompson » et cela nous permet de voir comment est organisée la lutte contre les feux de forêts. Si un feu se déclare, on va le laisser courir, sans chercher à l’éteindre, et en ne protégeant que les zones habitées. Il s’arrêtera naturellement à la prochaine rivière…

 

Nous arrivons à Kamloop et nous allons visiter
le « Secwépemc Museum and Heritage Park ».

Nous sommes accueillis par une superbe sculpture qui représente « le Chef, vaincu ». C’est tout un symbole, avant la visite du centre.

 

On ne peut pas prendre de photos à l’intérieur et je le regrette, car les objets exposés sont très beaux et il y a des panneaux explicatifs qui font réfléchir.

Nous y avons découvert « les pensionnats autochtones », qui ont existé jusqu’en 1996…

Nous y avons aussi appris les effets des « rafle d’enfants autochtones pour des fins d’adoption »…

Le Canada est une grande et belle nation, mais, elle a quelques fautes à se faire pardonner…

Ce musée et le parc ont été installés sur le territoire des Secwépemc, une Première Nation, qui vivait en osmose avec la nature.

 

On y a reconstitué des exemples d’habitations d’hiver. Ce sont des maisons collectives, semi enterrées et où l’accès se faisait par une porte basse pour les femmes (il faut se baisser pour rentrer), et par une échelle au dessus du feu central pour les hommes…

 

Nous rejoignons la « Route Transcanadienne », qui traverse la Canada de part en part, de l’Atlantique au Pacifique…

Nous allons pouvoir admirer de très grands lacs, comme par exemple, le lac « Shuswap », où nous nous arrêtons, sans toutefois en profiter pour nous baigner…

 

Nous arrivons à Revelstock. C’est une ville qui historiquement était un nœud ferroviaire important. C’est aujourd’hui une ville tournée essentiellement vers le tourisme et surtout le ski en hiver.

 

La ville est entourée de sommets qui culminent à 2500 et 3000 mètres. Les glaciers sont encore bien présents…

 

Nous rejoignons l’hôtel avec l’arrivée de la pluie…
Demain nous irons visiter le Mont Revelstock...

 

 

Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 09:07

 

Le « Wells Gray park » offre la particularité d’être un espace très protégé, puisque la route ne le traverse pas. On ne peut pas juste le traverser, on vient le visiter, et il se mérite…

C’est un espace naturel qui offre de très nombreux sentiers de randonnée, qu’on peut emprunter été comme hiver…

Rapidement, la route cède la place à une piste en terre, et sous la pluie, avec une voiture de tourisme, la conduite devient sportive…

Le parc est traversé, dans le sens Nord-Sud, par la rivière Clearwater…

Nous empruntons un circuit parfaitement tracé qui va nous faire découvrir les chutes et les rapides…

C’est le paradis des saumons, qui remontent depuis le Pacifique. Quand on regarde une carte, c’est un chemin incroyable.
Après avoir échappé aux pêcheurs, ils quittent l’Océan à Vancouver, pour pénétrer dans la rivière Fraser qu’ils remontent jusqu’à la rivière Thompson, pour ensuite remonter la rivière Clearwater. Plus de 600 kilomètres dans des eaux parfois polluées en particulier par les usines de pâte à papier, les exploitations minières, et des rivières souvent coupées de chutes et de rapides…

Mais, ici, la Nature est reine. Alors, pas question de couper un arbre qui est tombé. Il faut être sportif. Je vous l’ai dit, la visite du parc se mérite…

Nous continuons à monter, en suivant la rivière qui elle aussi monte en cascades successives…

Nous arrivons dans une zone plus calme. La rivière s’élargit sur une gravière où les saumons peuvent récupérer un peu de leurs efforts. Mais, l’homme n’est pas généreux, et c’est aussi un spot de pêche très recherché…

La pluie arrive, et il ne nous reste plus qu’à faire demi-tour.
Impossible de trouver un abri à notre taille…

Et le chemin se transforme rapidement en ruisseau…

La pluie se calme sur le chemin du retour,
et nous pouvons continuer la visite…
Le « Wells Gray park » est aussi un paradis pour les amoureux de cascades et de chutes d’eau. Nous ne pourrons pas toutes les voir, bien sûr, mais nous continuons notre balade en découvrant les « Hemlcken Falls ».

Et nous terminons par les « Spahats Falls »…

Et voilà, la journée est terminée. Il est temps de se réchauffer un peu avec un bon chocolat chaud et une petite part de tarte aux noix de pécan…

 

Demain nous prenons la route vers Revelstock...

 

 

 

Repost0
24 janvier 2020 5 24 /01 /janvier /2020 07:45

 

Nous quittons notre motel à l’heure où les chats s’endorment,
après une nuit à se promener…

Le temps est gris et humide, et nous finissons la traversée de la chaîne côtière dans les nuages…

Nous allons suivre pendant des kilomètres la rivière « Cayoosh Creek ». Comme beaucoup de rivières, c’était un des axes d’accès historiques pour rentrer dans la Chaîne Côtière depuis l’Est du pays.

Cette rivière alimente et traverse le lac Duffey qui a la particularité d’être le réceptacle des troncs arrachés sur la partie haute de la rivière, et qui s’accumulent comme un barrage naturel à la sortie du lac…

Jusqu’à ce qu’elle rejoigne le lac Seton et la rivière du même nom pour se jeter dans le fleuve Fraser, la "Cayoosh Creek" restera impétueuse...

Le fleuve Fraser marque la frontière entre la Chaîne Côtière et les plateaux intérieurs. Là, nous quittons les montagnes et le paysage change totalement, pour s’ouvrir sur de grands espaces…

Nous allons rejoindre Clearwater, d’où nous partirons à la découverte du « Wells Gray Park »…

 

 

Repost0
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 08:31

 

Nous quittons l’île de Vancouver à l’aube.
Nous n’avions pas prévu de partir aussi tôt, mais, à notre arrivée, notre hôte nous a expliqué que les ferries, en cette saison, étaient facilement pris d’assaut et qu’il était nécessaire de réserver…

Deux heures de navigation vont nous ramener sur le continent, un peu au nord de Vancouver…

 

Nous quittons la côte pour commencer
la montée dans la Chaîne côtière.
Nous arrivons dans la région de la Première Nation « Squamish » et nous découvrons l’importance de la nature et des différents éléments dans cette culture.

 

Notre route va suivre sur plusieurs centaines de kilomètres, la voie ferrée qui remonte doucement, en suivant la côte et où circule le « Rocky Mountaineer » qui relie Vancouver à Banff. On peut faire le voyage en train en trois ou quatre jours, mais il y a peu de possibilités pour s’arrêter ici ou là, comme nous allons le faire…

 

Notre première halte est aux « Shannon Falls ».

L’eau tombe d’une hauteur de 335 mètres, soit plus haut que la Tour Eiffel. Mais, le site d’observation est loin de la chute, ce qui ne permet pas vraiment de se rendre compte de ce dénivelé…

Sur le conseil de notre hôte, nous avions inscrit au programme d’aller à la « Gondola Sea to Sky », mais en arrivant on nous dit qu’elle est fermée.
On est déçu mais le soir on apprend la raison de cette fermeture, un câble a été coupé. Peut-être avons-nous eu un peu de chance…

Nous nous arrêtons dans le « BrandyWine Falls Parc » pour voir la cascade du même nom. Elle ne fait « que 70 mètres de haut » mais là, on se rend bien compte de la force de la chute…

En repartant, nous croisons la route du « Rocky Mountaineer ». Il ne va pas plus vite que nous, ce qui doit être un peu frustrant pour les passagers, même s’il circule en pleine nature…

 

Nous arrivons à Whistler. Ici s’est tenu une très grande partie des épreuves des XXIes Jeux olympiques d'hiver. La ville organisatrice était Vancouver.

Whistler est en fait une station de montagne, avec le ski et les sports de glisse en hiver et le VVT en été.

Il y a un très beau musée sur les premières nations,
le "Squamish Lil'wat Cultural Centre"

 

Notre dernière halte sera pour le « Nairn Falls Park ». Un chemin de randonnée au milieu des arbres nous conduit à la cascade. Elle semble prise au milieu de la falaise, qu’elle a creusée pour tomber sur une hauteur de 60 mètres. Il est difficile d’avoir une vue d’ensemble de la chute d’eau, mais, on est à quelques mètres seulement du torrent, et le grondement est saisissant…

Sur le parking, avant de rejoindre notre motel, nous faisons la connaissance de Thunderbird. Comme certains d’entre vous je l’utilise quotidiennement, mais, j’en ignorais la symbolique pour le peuple Squamish.

 

Demain nous continuerons notre route vers Clearwater...

 

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

Après presque trois mois de régime sec, elle est revenue...
Un petit orage hier soir, pour nous mettre dans l'ambiance, et ce matin un temps gris et humide...

Pas de doute, l'automne approche à grands pas...
Ce matin, toutes les odeurs de la nature venaient se mélanger pour notre plus grand plaisir...
Terre humide, feuilles séchées, et cette odeur de miel que développent la nature qui reprend vie...

    En cliquant ICI,

 

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron