Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 20:16

Pour la communauté "la carte de France des paysages", voici une contribution pour la carte à paraître ce week-end

 

Je vous l’avais annoncé ici,
et je vous ai parlé de l’exposition

stage-bronze 01

 

Je dois maintenant vous parler du stage proprement dit.

Ce stage s’est déroulé à Vers-sur Méouge. Un petit groupe d’artistes de la région s’était réuni  sous la conduite de Salif Dermé, fondeur originaire du Burkina Fasso, pour s’initier à la technique de la sculpture au banko, ou sculpture à cire perdue...

stage-bronze 02

 

Tout a été préparé sur place, par les stagiaires, y compris le four. Le stage durait quatre jours. Ils ont consacré les trois premiers jours à la composition de leurs œuvres. Je me suis invité la dernière demi journée du stage. Tout était prêt pour la dernière étape, le coulage des œuvres. Le travail était déjà bien avancé, et Salif s’appliquait à entretenir le feu pour faire fondre le métal…

stage-bronze 03

 

Il s’agit de morceaux de bronze, de laiton ou de cuivre, récupérés ici et là. Tandis qu’au cœur du foyer une première fournée est déjà en fusion, les morceaux qui vont être ajoutés sont chauffés au maximum, pour éviter tout choc thermique…

stage-bronze 04

 

Le moment est venu d’augmenter la quantité du métal en fusion. Salif retire un à un les morceaux de métal brûlant…

stage-bronze 05

 

Avec une longue cuillère, il enlève le charbon de bois qui assure la fusion. Avec application il prépare sa potion magique…

stage-bronze 06

 

Puis, un à un il plonge les morceaux chauffés dans le métal en fusion. Les stagiaires sont attentifs mais prudents et ils se tiennent à bonne distance…

stage-bronze 07

 

Salif recouvre ensuite le pot de fusion d’une bonne couche de charbon de bois, et le processus recommence…

stage-bronze 08

 

Dans un autre feu les moules des sculptures ont été mis à chauffer, pour durcir au maximum la terre, pour permettre le bon écoulement du métal dans toutes les parties de la sculpture, et là aussi pour éviter le choc thermique avec le métal en fusion…

stage-bronze 09

 

Les artistes surveillent avec beaucoup d’attention la cuisson de leurs moules. Un des risques, à cette étape, est que le moule pourrait se fendre, ce qui interdirait toute coulée. Il faut aussi s’assurer que le moule monte en température régulièrement et que l’intérieur est à la bonne température…

stage-bronze 10

 

C’est bon… Les moules sont cuits…

stage-bronze 11

 

Et le métal est bien fondu…

stage-bronze 12

 

Un à un les moules sont retirés du feu.

stage-bronze 13

 

Les fissures apparentes sont bouchées. Attention la terre du moule est tout de même à plus de 600°…

stage-bronze 14

 

Le fondeur prend soin de les installer de façon à pouvoir couler le métal sans problème et sans risque…

stage-bronze 15

 

Et la coulée peut commencer. Avec un godet en terre réfractaire il prélève le métal en fusion, beau comme de l’or…

stage-bronze 16

 

Un à un il va remplir les moules, en faisant attention à ne pas faire de bulles. Il faut que le métal descende dans toute la forme de la sculpture…

stage-bronze 17

 

Une attention toute particulière est donnée aux grosses pièces, qui vont nécessiter plus d’un godet de métal…

stage-bronze 18

 

Toutes les pièces sont coulées. Il faut qu’elles refroidissent…

stage-bronze 19

 

Les stagiaires en profitent pour faire le point sur tout ce qu’ils ont vu durant ces quatre jours…

stage-bronze 20

 

De son côté, Salif range ses outils. Oui, comme tout bon artisan, il a ses propres outils, y compris son soufflet de forge…

stage-bronze 21

 

L’heure du démoulage est arrivée. Un à un les artistes vont prendre une de leurs pièces et s’appliquent à retirer la terre du moule et faire apparaître l’œuvre…

stage-bronze 22

stage-bronze 23

stage-bronze 24

 

Les premières œuvres sont rassemblées. Les yeux des artistes brillent comme ceux des enfants à Noël en ouvrant leurs cadeaux. Ils l’ont fait…

stage-bronze 25

 

Mais, le travail n’est pas terminé. Il faut maintenant dégager l’œuvre de toutes les impuretés qui ont pu adhérer au métal. Il faut rendre à la sculpture « ses pleins et ses déliés » et supprimer tous les défauts du coulage, du fait de certaines fissures…

stage-bronze 26

stage-bronze 27

stage-bronze 28

 

Enfin, l’œuvre a pris forme, même s’il reste encore beaucoup de travail pour que le colibri rejoigne sa fleur qui l’attend un peu plus loin…

stage-bronze 29

 

Je remercie les organisateurs de ce stage, qui m’ont ouvert leur porte, les stagiaires qui ont accepté ma présence, parfois un peu encombrante et Salif l’artiste fondeur qui a même accepté de répondre à mes questions.

Pour ceux que cela intéresse, voici deux liens à suivre :

-     Un autre stage de Salif, ayant eu lieu en juillet 2009, à Brocéliande

-     Un article très détaillé sur la technique de la sculpture du bronze à la cire perdue en Afrique

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Yvon - dans Informations
commenter cet article

commentaires

Joseph Guégan 23/11/2011 10:06


Merci beaucoup pour cet article très intéressant.
Bonne journée

25/11/2011 13:00



Merci de ta visite...


Ce stage fut pour moi un bel apprentissage de ce qu'est le mariage réussi de l'art et de l'artisanat...


En espérant que les artistes qui ont participés pourront, à leur tour, se lancer dans cette opération au combien complexe qu'est la coulée du métal...



21/11/2011 19:35


Quel travail pour en arriver là !! Mais le résultat en vaut le coup. Le colibri est magnifique !

Yvon 22/11/2011 08:59



Dans cet art, il y a trois phases qui sont très différentes les unes des autres...


La conception de l'oeuvre en cire, et la fabrication du moule... Cela demande beaucoup de soin pour s'assurer que la coulée se fera bien et surtout que les détails seront rendus...


La coulée... Cela demande une grande maîtrise du feu et du métal... Il faut s'assurer de la bonne cuisson du moule et que la coulée soit bien régulière... Il faut ensuite surveiller le
refroidissement...


La finition... Il faut sortir l'oeuvre de sa gangue de terre, enlever toutes les imperfections, et lui donner le fini qu'on souhaite, qu'elle soit teinte, ou poli...


Et, c'est vrai que le Colibri est une belle représentation du succès de ces trois étapes...



Agnès 20/11/2011 22:32


Un reportage vraiment très intéressant. Merci

Yvon 06/12/2011 17:48



Je pense que si tu veux organiser un stage près de chez toi, il faudra prévoir cela en été, et probablement bien abrité...


Mais ici, tout s'est fait dehors, au soleil...


Merci de ta visite.



tatie nany 20/11/2011 17:47


très instructif ! merci beaucoup !! bravo à tous

Yvon 20/11/2011 18:52



Et voilà...


Je suis à classer dans la catégorie des Blogs "Instructifs"...
Bientôt cela sera "Educatifs",
et je n'ose imaginer la suite


Aller, je plaisante...
Oui, cette visite était très intéressante et instructive...


Bisous



Quichottine 20/11/2011 13:36


J'ai bien fait de revenir... C'est superbe !


C'est comme si nous y étions...


Merci d'avoir un peu encombré les stagiaires et le maître de stage, ça en valait vraiment la peine.


 


Un grand merci à toi pour le reportage et cette envie que tu nous donnes de pouvoir un jour faire comme eux.


 


Passe une douce fin de journée. Bises.

Yvon 20/11/2011 17:14



Je suis tout a fait tranquille...


Je ne serai jamais capable de faire comme eux...
Moi, quand je fais un feu pour les grillade il a pour principe de s'éteindre avant que tout ne soit bien cuit...


Alors, faire fondre du bronze, je n'y pense même pas



canelle56 20/11/2011 13:20


Que de passion et surtout quelle patience , le resultat est à la hauteur du travail


Bises Yvon

Yvon 20/11/2011 13:30



C'est vrai que ces artistes nous surprennent toujours...


Ils sont vraiment plein de passion, et de joie de vivre...


Bises



Quichottine 20/11/2011 08:53


Bon... tu n'as plus qu'à renvoyer l'avis de parution quand tu auras terminé. ;)


Bonne journée, Yvon.

Yvon 20/11/2011 13:29



Ok Chef !


C'est fait


En espérant que l'article, dans sa globalité te plaira...


Bon dimanche...



nathalie 19/11/2011 22:55


Vivement demain j 'adore Tonton.Gros bisous.

Yvon 20/11/2011 13:28



Et voilà, aujourd'hui, c'est déjà demain


J'espère que la suite va te plaire..


Bisous



tatie nany 19/11/2011 22:33


bien sûr qu'on revient demain ! on reste sur notre fin  ou faim d'ailleurs !!!


Bisous, belle fin de week-end

Yvon 20/11/2011 13:27



Vous êtes resté sur ma fin, un peu brutale,


et sur votre faim, surtout quand on voit ces super feux qui n'attendent que les grillades...


Bisous, et à plus...



canelle56 19/11/2011 22:08


Merci pour cette petite attention , à suivre bien sur demain car c'est vraiment très interessant


Bises Yvon

Yvon 20/11/2011 13:26



Merci à toi pour ce que tu fais dans la Communauté, pour nous permettre de découvrir à chaque cartes des endroits nouveaux et pleins de charmes...


Bises



Quichottine 19/11/2011 20:44


Je reviendrai demain... :))


Douce soirée, Yvon.

Yvon 20/11/2011 13:25



Merci de ton passage,


et de ton repassage


Bon dimanche



Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

C'est l'été...

Un peu partout le soleil brille...

Ce matin, un ciel presque blanc
nous annonce une belle journée,
sans nuage...

 

    En cliquant ICI,

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron

Catégories