Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2019 3 27 /03 /mars /2019 11:01

------------------

Les propriétaires des terrains situés autour du GR Tour de la montagne de Lure vous informent qu’à dater du 1/1/2020, le sentier n’est plus accessible au public jusqu’à la crête ; les bergeries du Contadour situées sur leur propriété ne peuvent plus se visiter. Les articles du blog restent en ligne pour vous informer uniquement sur le patrimoine.

-----------------------

Ce samedi, nous avions rendez-vous, au Bleuet, à Banon...

Nous nous sommes installés au soleil, dans le jardin, pour suivre la conférence dont le thème était "Les bergers"...

Il est temps de s'installer confortablement...

Le premier intervenant n'est autre que Marc Gaucherand, le directeur du Bleuet qui présente les trois intervenants et qui nous rappelle le programme des prochaines rencontres...

Ensuite, Philippe Fréchet, secrétaire de l'association "Bleuet Cie", va nous lire deux textes, pour nous mettre dans l'ambiance.

Le premier, le poème "L'Armada" de Lucien Jacques (publié, entre autres, dans le Bulletin des Amis de Jean Giono n° 4, automne-hiver 1974, et dans le recueil Lucien Jacques, Poésie, l'intégrale, L'édition à façon, 2016)  nous parle du troupeau.

Le second, la chronique "Rien n'est facile", de Jean Giono, (publiée dans Les trois arbres de Palzem, Gallimard, 1984), nous conte sa très courte expérience de berger, par une nuit sans lune au Contadour...

C'est au tour de Hubert Blond, auteur du livre "Parcours poétiques du Berger Albert" de nous parler des bergers et de sa découverte de leur vie à travers son étude sur les petites phrases laissées ici et là par le berger Albert, et qu'on peut encore voir dans les bories du plateau du Contadour et jusqu'à la montagne de Lure.

Il en a tiré un livre qui nous présente le personnage du berger Albert et ses écrits.

Ce livre fait référence à un berger en particulier, Gilbert Bernard...

Et, il était là pour nous parler de son expérience.

Berger depuis son plus jeune âge dans la ferme familiale du Var. Il a pratiqué la transhumance depuis l'âge de12 ans. Lors de l'installation du camp militaire de Canjuers la ferme a perdu des terres, et ils se sont installés vers le Contadour...

C'est avec beaucoup d'élégance et de discrétion qu'il a parlé des difficultés de ce métier qui s'est métamorphosé depuis une vingtaine d'années.
De moins en moins de troupeaux font la transhumance à pieds. C'était un trajet de 10 à 12 jours, pour parcourir les 200 kilomètres séparant la ferme des alpages. Aujourd'hui, c'est par camion que les troupeaux se déplacent...
Les troupeaux, une fois installés, sont mis dans des parcs, et le berger peut ainsi s'occuper de beaucoup plus de bêtes, tout en gardant un certain confort. Il se déplace en véhicule entre les parcs dont il s'occupe...
Pour compléter cette discussion, un autre berger,
Albert, de Longo Maï vient donner son retour d'expérience.

Pour lui, aujourd'hui, l'installation de nouveaux bergers souffre cruellement de trois problèmes :
la complexité des règlements, qui ne protègent pas correctement de la concurrence mondiale. Faire "du bon" n'est pas rentable...
la rareté des terres, qui s'explique en particulier par l'augmentation des prix des terrains et la difficulté à trouver des terres disponibles...
et bien que cela n'était pas prévu au programme, une longue discussion s'engage sur le loup...
Pour ? Contre ?
Comment faire cohabiter les hommes, les troupeaux, la faune sauvage et le loup...
Ce sujet devrait faire l'objet d'une prochaine conférence au Bleuet...

Et en attendant, vous pouvez toujours vous plonger dans quelques livres qui vous ouvriront des horizons nouveaux...

 

Alors, pour continuer à rêver,
je vous propose d'écouter "Les Bergers",
chantés par Jacques Brel...



 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

camille 07/03/2020 11:52

Aujourd’hui, samedi, 7 mars 2020,
Je repasse par là pour comprendre.
- A quoi ça sert… Comprendre ?
Comprendre, cela sert à comprendre…
Ce que l’on ne comprend pas, un jour, il est possible de le comprendre, un autre jour…
Il faut poursuivre le désir de comprendre, pour le plaisir.
Mais, pour ce faire, il faut suivre, un professeur, et rester fidèle à son choix.
Le Blog, des Omergues est une école.
A bientôt,

Yvon 19/03/2020 14:17

Dans leur longues marchent dans nos montagnes, les bergers passaient et repassaient ici ou là.
Et à chaque fois, ils avaient le plaisir de voir des choses nouvelles...
Je ne voudrais pas comparer mon Blog à nos montagnes,
mais, il est possible en revenant sur tel ou tel article de redécouvrir un sourire...

Camille 30/03/2019 14:00

Ce samedi, je suis en retard pour écrire ici. Là-bas, j'étais en avance pour écrire dimanche.
… "Il est temps de s’installer confortablement"…
Regarder devant pour voir ce qu’il y a derrière.
Si Jacques n’était pas là, c’est regrettable pour lui.
Si Hubert Blond raconte le parcours d’Albert le berger, même avec des fautes en première de couverture, c’est particulier, un livre pas comme les autres.
Si Gilbert Bernard était là, si Albert le second berger était présent pour expliquer, même en retard, je m’installe confortablement, sur la chaise mise à disposition, et j’écoute.
A bientôt

Quichottine 29/03/2019 09:31

Une rencontre à laquelle j'aurais aimé assister.
Bises et douce journée.

Masque Arpin 28/03/2019 08:29

Jacques a dit...

Yvon 28/03/2019 09:49

Il y avait Marc, Philippe, Hubert, Gilbert, Albert...
Mais pas de Jacques :-)

Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

Après presque trois mois de régime sec, elle est revenue...
Un petit orage hier soir, pour nous mettre dans l'ambiance, et ce matin un temps gris et humide...

Pas de doute, l'automne approche à grands pas...
Ce matin, toutes les odeurs de la nature venaient se mélanger pour notre plus grand plaisir...
Terre humide, feuilles séchées, et cette odeur de miel que développent la nature qui reprend vie...

    En cliquant ICI,

 

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron