Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2017 2 07 /11 /novembre /2017 08:18

Aujourd'hui, on quitte les rives du Tage
et on visite le coeur de Lisbonne,

On va suivre le trajet du mythique Tram 28...

On démarre au terminus, "Campo de Ourique" ...

Nous faisons une visite rapide

à l'église  "Santo Condestavel"...

Nous prenons le Tram 28 pour commencer
notre balade...

Il nous dépose devant la Basilique Da Estrela

Blanc sanctuaire baroque de la fin du 18e s... La croisée du transept est surmontée d'une belle coupole coiffée par un lanternon. À l'intérieur, on peut voir une crèche, aux personnages grandeur nature sculptés par Machado de Castro.

Vous n'aurez pas de photo de l'intérieur, car la prise de vue est interdite, avec ou sans flash, et j'ai respecté l'interdiction
(je devais être un des seuls :-)
La crèche est superbe.
Elle est construite pour raconter tout ce qui entoure la nativité et en particulier le voyage des Rois Mages,
de leur départ à l'arrivée...

Nous reprenons notre promenade, à pied. Nous suivons les rails du tram. On constate parfois que si le tram existe toujours, le réseau a subit quelques modifications, et il doit cohabiter avec les voitures...

Les façades de nombreuses maisons sont encore recouverte de carreaux ou azulejos. Souvent, le rez-de chaussée est transformé en magasin et il a perdu son décor, qui ne subsiste que sur les étages...

Il y en a de toutes les sortes,
de toutes les couleurs...

Nous voici arrivé à Sao Bento, où se trouve l'imposant bâtiment de l'Assemblée de la République...

Nous reprenons le tram pour rejoindre la cathédrale de Lisbonne...

Construite à la fin du 12e s., peu après la prise de la ville par Alphonse Henriques, cette cathédrale a joué le rôle de forteresse comme celles de Porto, de Coimbra et d'Évora. Plusieurs fois remaniée, elle abrite dans la troisième chapelle les tombeaux gothiques (14e s.) de Lopo Fernandes Pacheco, compagnon d'armes du roi Alphonse IV et de son épouse. Très beau trésor présentant de magnifiques ornements sacerdotaux.

Il est midi, et cela semble être la mauvaise heure. Les groupes de touristes se succèdent, bouchant la vue et le passage, et étant très bruyants. Dans le choeur, je note la présence d'une grande "suspension". S'agit-il de lampes à huile, ou plutôt d'une série de 5 encensoirs.
Je n'ai pas trouvé la réponse...

À la gauche de l'entrée, se trouve une chapelle, la capela franciscana (chapelle fransiscaine) qui abrite les fonts baptismaux ayant servi au baptême, en 1195, d'Antoine de Padoue. Cette chapelle est décorée avec des azulejos qui représentent saint Antoine. 

Nous reprenons notre balade. Nous en profitons pour admirer un arbre qui a pris ses aises, occupant tout le trottoir,

et un superbe azulejo, représentant le port de Lisbonne...

Nous arrivons à la "Portas do Sol", qui offre un superbe point de vue sur le quartier Alfama, qui va du Tage au Château...

Ici quand le Rotary Club offre un panneau,
c'est un azulejo...

Nous reprenons la montée vers
le Château Saint Georges.
L'art du décor mural n'est pas perdu,
même si le style est différent...

À l'entrée du château, Alphonse monte la garde.
Il ne veut voir qu'une tête...

Le château domine totalement la ville
et l'estuaire du Tage.
Rien n'a changé.
Les canons montent la garde...

Une promenade ornée de statues mène à l'entrée du château. Ici, les pigeons sont dressés pour éviter les abus. Alors que je prenais en photo cette charmante beauté, un pigeon est venu jouer au "cache charmes"...

On passe la porte d'accès. Tout est prévu pour ralentir l'ennemi. Doubles enceintes et accès en chicane...

Nous pouvons maintenant faire le tour du château en suivant le chemin de ronde. On a une vue sur tout Lisbonne...

La visite est terminée. On quitte le Château Saint-Georges pour regagner, à pied, le centre ville...

Nous faisons une petite halte à l'église Saint-Antoine, et je dois l'avouer, je découvre que s'il doit son nom au lieu où il est mort, Padoue, il est né à Lisbonne...

Un dernier tour sur la Place du Commerce et au bord du Tage, et nous reprenons le Tram vers le parking...

Mais, oh, surprise. Un bus vient de tomber en panne, juste devant nous. Et pour le tram, pas question de doubler, pas question de faire un détour. Il ne nous reste plus qu'à finir le voyage à pied, ce qui nous faire découvrir les anciennes maisons...

 

Et nous rentrons à l'hôtel à Setùbal...

Demain, nous irons au bord de la mer...

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Annie 07/11/2017 12:02

Que de choses, que de variété dans tous les domaines! Bravo pour les photos et les explications.

Yvon 12/11/2017 12:04

Hello Annie,
Je crois qu'il est important d'avoir un certain équilibre entre explications et images...
Merci à toi,
Et que cela vous aide à préparer un voyage là-bas :-)
Bises

Quichottine 07/11/2017 10:53

Magnifique continuation pour votre voyage... et tant mieux pour la panne, finalement. :)
Merci pour cette page, Yvon.
Passe une douce journée.

Yvon 12/11/2017 12:02

Hello Quichottine,
C'est vrai, il faut savoir positiver chaque événements d'une vie...
Et là, nous avons eu le plaisir de découvrir la ville en marchant :-)
Bises

Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

Après presque trois mois de régime sec, elle est revenue...
Un petit orage hier soir, pour nous mettre dans l'ambiance, et ce matin un temps gris et humide...

Pas de doute, l'automne approche à grands pas...
Ce matin, toutes les odeurs de la nature venaient se mélanger pour notre plus grand plaisir...
Terre humide, feuilles séchées, et cette odeur de miel que développent la nature qui reprend vie...

    En cliquant ICI,

 

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron