Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 08:35

 

Nous allons rejoindre Bergame.

Quand nous quittons la chambre d’hôtes, le ciel est bien chargé vers le sud-est, notre destination…

Dans la nuit les sommets se sont couverts de neige. Espérons que cela ne va pas nous poursuivre…

Nous prenons le ferry pour traverser le lac, et rejoindre Varenna ce qui nous évite de redescendre jusqu’à Côme. Le vent se lève et le lac commence à « moutonner »…

 

Quand nous arrivons à Bergame, après avoir posé les bagages à la chambre d’hôtes, il est temps d’aller déjeuner. Pourquoi pas une bonne polenta…

 

En arrivant devant l’église du Saint Esprit, nous sommes surpris par la foule. Nous avions oublié que nous étions en Italie, et que c’était le dimanche des Rameaux. Nous faisons un tour rapide dans l’église…

 

Il a plu pendant le repas, et entre deux averses, nous nous rendons à pieds vers la vieille ville…

Nous nous arrêtons en chemin à l’église « Sant'Alessandro della Croce »…

 

Nous rejoignons « l’academia Carrara » avant le retour de la pluie…

Nous sommes accueillis par un bel Apollon, mais son piédestal n’est pas digne de lui…

 

Pour la visite, je ne vais pas vous présenter tous les tableaux et toutes les sculptures que nous avons pu voir. Juste quelques unes, en passant...
Quand j’ai trouvé la page de l’œuvre dans le catalogue, je l’ai mise en lien sur le titre du tableau. Vous pourrez les admirer en très haute qualité…

 

Saint Pierre et Saint Paul, par le « Maestro dei cartellini »…

« Avec deux panneaux de la Fondation Cini à Venise, les plaques appartiennent à un polyptyque dont la forme générale et la destination d'origine sont inconnues, mais pour lesquelles une hypothèse a été avancée du couvent de Sant'Agostino à Bergame. C'est l'un des rares témoignages de l'activité d'un peintre encore anonyme, appelé "Maître des tags" pour son habitude d'insérer des cartouches explicatives avec des noms à côté des saints représentés. »

 

San Gerolamo et San Alessio par « Schiavone (Giorgio Chiulinovich) »

 

Saint Pierre, La Vierge à l’Enfant, et Saint Michel, par « Bartolomeo Vivarini »…

 

Une Madone à l’Enfant…

 

Sainte Marie Madeleine, par « Giampietrino (Giovan Pietro Rizzoli) »

 

Portrait d’un Jeune Homme, par « Lorenzo Lotto »

« Portrait d'un jeune homme
C'est l'une des œuvres les plus anciennes du Lotto et témoigne de la culture figurative complexe qui caractérise les débuts de l'artiste. Le cadre du portrait, construit sur l'ovale incliné du visage, et l'étude rigoureuse de la lumière, qui caresse les formes en se détachant du noir du fond, font référence aux œuvres vénitiennes d'Antonello da Messina. La peinture flamande est liée à l'exécution claire et émaillée, en particulier des détails, tels que les boucles cuivrées qui semblent être gravées dans le métal. 
»

 

« Jeune Homme allumant une bougie », et « Homme avec bougie allumée et carafe de vin » par « Matthias Stomer »…

 

« Nature morte avec pot de fleur, bague et diamants »  et « Vase de fleurs avec chrysalide et papillons » par « Jan Brueghel il Vecchio (?) »…

 

Le « Portrait de Bertrama Daina de 'Valsecchi » par « Fra' Galgario (Giuseppe Ghislandi) » …

Juste pour sourire, voici une rétrospective de
« La Femme à travers le temps »…

 

Et voici une collection de Barbes…

Personnellement, j’ai choisi ce style. Le « Portrait d’un vieil homme au béret », par « Giovan Battista Moroni »

 

Voici « Les musiciens », par « Cariani (Giovanni Busi) ». J’ai bien aimé ce tableau, car j’ai cru comprendre que le violoniste pensait à tout autre chose. ..

 

Une très belle série de « Natures Mortes » aux instruments de musique, par « Evaristo Baschenis »…

« Le tableau appartenait à une série de six toiles, trois avec des instruments de musique et trois avec des intérieurs de cuisine, probablement commandées à Baschenis par la noble famille Bergame Lupi et maintenant dispersées dans les musées et les collections privées. Les objets sont disposés avec un hasard apparent sur une table recouverte d'un tissu vert et l'image est dominée par un silence absolu et une immobilité magique, où le passage inévitable du temps n'est rythmé que par la poussière qui se dépose sur les objets. »

 

Nous terminons notre promenade dans les galeries de peinture avec « Se souvenir d'une douleur (Portrait de Santina Negri) » de « Giuseppe Pellizza da Volpedo ».
Anne, le Guide à la main, n’a pas l’air plus en forme que Santina…

 

Nous poursuivons un peu notre visite par la section « sculptures », mais là non plus nous ne pourrons pas tout voir…

Nous découvrons « l’alcove de Ganimede », par le sculpteur « Grazioso Fantoni il Giovane »…

 

Anne regrette un peu de ne pas avoir ses petits enfants. Ils pourraient découvrir les beautés de ce musée…

 

Mais il est temps de continuer notre balade.
Nous nous sommes bien amusés…

 

En sortant du musée, nous retrouvons le Bel Apollon. Anne, toujours curieuse, se demande ce qui peut bien se cacher derrière cette petite feuille de vigne…

 

Nous rentrons dans la vieille ville par la Porte San Agostino. C’était l’unique porte d’accès vers la Ville Haute, en venant de Venise, et on retrouve le Lion de Saint Marc sur le fronton…

 

En remontant vers la Ville haute, nous constatons que la rue est bordée de grandes portes cochères. Derrière ces portes se cachent de grandes cours, qui servent de parking, pour tous les appartements qui ont remplacés les Palais d’autrefois…

 

Nous rendons une petite visite à l’église « Sant'Andrea Apostolo »…

 

Et collé à l’église, le presbytère, tout fleuri,
ce qui lui donne des airs de campagne…

 

Nous arrivons sur la Piazza Vecchia,

où trône la fontaine Contarini,
(nous la verrons mieux demain),

 

Juste devant le Palais de la Raison

 

En passant sous les arcades du Palais de la Raison,
nous découvrons la méridienne et l’analemme associée…

« la méridienne de Bergame installée dans un passage voûté menant du palais à la cathédrale vers 1800. En 1857 y fut ajoutée une courbe en huit, juste du premier coup ! L'ensemble a été rénové en 1982 »…

 

Et nous arrivons sur la place de la cathédrale,
qui concentre les édifices les plus prestigieux :

La basilique Santa Maria maggiore

Et la chapelle Colléoni qui y est accolée…

La cathédrale...

Le baptistère...

 

Nous allons visiter la Chapelle Colléoni. Mais il est interdit de faire des photos à l’intérieur. C’est assez beau, mais un peu « pompeux ». Il faut dire que c’est le mausolée d’un militaire et de sa famille.

«Une curiosité : on raconte que toucher à minuit l’emblème situé sur la balustrade apporte de la chance. Vrai ou non, cela peut être une bonne excuse pour une promenade dans la suggestive Città Alta nocturne ! »…

Il n’est pas minuit, mais on le touche quand même…

 

Nous poursuivons la visite par la basilique.

 

Nous pouvons voir le confessionnal dans le style baroque

 

Nous découvrons, au fond de l’église, une composition qui pourrait ressembler à une crèche…

Mais nous sommes le dimanche des Rameaux, et c’est une évocation des événements de la semaine Sainte…

 

Nous découvrons sur la barrière qui sépare les stalles du public, les panneaux en marquèteries d’après des dessins de Lorenzo Lotto. Cela représente des scènes de l’Ancien Testament…

L’Arche de Noé,

Judith et Holopherne,

La traversée de la Mer Rouge,

David et Goliath…

 

Nous arrêtons là notre visite, car Anne commence à grogner,
comme une lionne affamée…

 

Nous reprendrons notre visite de la Vieille ville demain…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

JACQUELINE 05/04/2020 22:39

et bien ...je ne connais pas Bergame!!!! Voilà! Donc merci!!! Malheureusement comme tu le sais...c'est une des villes les plus touchées par le virus...je crois bien qu'aujourd'hui il s'en sortent un peu....mais croisons les doigts!!!

Yvon 06/04/2020 11:18

Je crois que Bergame, comme d'autres villes vont pouvoir relever la tête...
Il en est de même pour "Le Grand Est" en France,
et nous sommes tous impatients de voir rouvrir les marchés de Noël en Alsace...
Bises

Quichottine 05/04/2020 10:33

Que de merveilles !
Bravo et merci pour ces photos qui nous emmènent dans un ailleurs inaccessible aujourd'hui.
Très bel article, Yvon.
Tu te découvres dans un très beau portrait ancien... je vais croire en la réincarnation. :)
Passe une douce journée et prenez bien soin de vous.

Yvon 05/04/2020 11:16

Merci beaucoup...
C'est vrai que j'ai trouvé ce portrait assez ressemblant...
Mais, j'en ai un autre à la maison, que je vais vous proposer :-)
Vous pourrez me donner votre avis...
Bises

Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

Après presque trois mois de régime sec, elle est revenue...
Un petit orage hier soir, pour nous mettre dans l'ambiance, et ce matin un temps gris et humide...

Pas de doute, l'automne approche à grands pas...
Ce matin, toutes les odeurs de la nature venaient se mélanger pour notre plus grand plaisir...
Terre humide, feuilles séchées, et cette odeur de miel que développent la nature qui reprend vie...

    En cliquant ICI,

 

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron