Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 16:33

Pas de soucis, vous le savez certainement,
pour certains, La France est au bord de la Révolution,
et c'est une bonne chose...
pour d'autres, un mouvement de contestation dérive doucement et commence à limiter les libertés individuelles...

 

Je ne voulais pas en parler, car très justement, nous avons tous notre opinion...
Je ne suis pas à un barrage, et je ne vous obligerai pas à exhiber un gilet jaune si vous ne le souhaitez pas,
ou à klaxonner pour monter aux caméras des télévisions friandes d'images chocs que vous soutenez le mouvement bien contre votre gré...

Mais, il se trouve que j'ai reçu un message qui m'interpelle...
Ce n'est pas un message anonyme, il est signé et son émetteur est parfaitement identifié...

Je souhaite le partager...
Mais vous ne trouverez pas la signature, et si l'auteur passe sur le Blog et souhaite s'identifier, il pourra toujours le faire...

"Chers élus, cher monsieur le préfet,

 
Je vous écris pour vous faire part de mon expérience. J’espère qu’elle servira d’exemple.
J’habite un village reculé  vers Sisteron et Tallard.
Samedi 17 novembre dernier,  j’ai voulu aller faire des courses. J’habite un village sans ligne de bus, et j’ai pris ma voiture. Je suis allé dans les commerces que vous appelez la zone nord. J’ai été bloqué par un barrage de gens en gilets jaunes qui m’ont empêché de passer. Certains étaient si virulents que j’ai pris peur. Un employé de la zone que j’ai vu ensuite m’a même dit qu’il avait été menacé et qu’on lui avait reproché : “t’as pas honte de travailler chez ces salops de la haut?”. Bon, c’est ce qu’il dit, pas de preuves. Et les gendarmes n’ont rien fait, pas de preuves, donc rien à signaler. Normal, le préfet a dit que tout s’était bien passé.
Comme j’ai pris peur, et ma femme aussi, j’ai rebroussé chemin. J’ai voulu aller à Tallard, c’est près de chez moi et il y au moins l’Intermarché, mais le maire bloquait les routes lui aussi. Alors il me restait Peipin. Avec son Intermarché, Darty, Décathlon, La Farfouille, Zeeman, Bricomarché, Afflelou, et aussi le bureau de tabac et la pharmacie. Mais j’ai eu peur.
Je suis rentré chez moi, dépité.
J’étais parti pour :
- acheter une télévision à Super U et faire quelques courses alimentaires.
- acheter des arbres à replanter chez Botanic
- acheter une paire de skis que j’avais repérés à Intersport. Et oui, l’hiver approche et il me faut m’équiper
- acheter des plaques de BA13, autrement dit plaque de plâtre pour refaire une cloison chez moi et de la peinture à Bricodépot.
- acheter et faire monter des pneus hiver chez Feu Vert
- acheter une paire de lunettes chez Lissac
- acheter des chaussures chez Chausséa
- acheter mes décorations de Noël chez GiFi
Ma femme voulait :
- acheter un pantalon chez Pimkie
- acheter un petit habit pour notre petite fille qui vient de naitre chez Orchestra
- acheter un Jean chez GEMO
Nous devions aussi :
- Faire une heure de sport chez Nextstep
- Passer au Mc Do drive en partant
- Et faire le plein de ma voiture au Super U...
Sur le retour, je voulais acheter le journal et Le Point chez le libraire du centre ville, passer à la bijouterie pour acheter un bracelet à mon épouse pour une occasion particulière, acheter des fleurs près de l’hôpital, et acheter mes cigarettes.
 
De retour chez moi, je me suis confortablement assis devant mon ordinateur et j'ai fait quelques recherches sur internet. Oh il ne m’a fallu que quelques minutes. Et je me suis fait des pâtes au jus pour remplacer Mc Do.
J’ai commandé ma télé chez Amazon, du coup j’en ai profité pour acheter des couches, plus besoin de Super U ou Intermarché.
J’ai acheté mes arbres chez plantor.fr
Pour mes skis chez snowleader.com. En plus, j’ai un vendeur en ligne qui m’a très bien conseillé.
Pour mon placo, chez prix-de-gros.com
Mes pneus m’ont été livrés par pneu on line.com et le monteur est venu me les mettre à domicile.
Pour les vêtements, j’ai tout regroupé  zalando.fr, livraison et retour gratuit.
Mes chaussures ont été commandées chez spartoo.com
Pour le sport, finalement la nature dans mon village remplace bien la salle de sports
La Provence et Le Point, j’ai pris un abonnement en ligne
J’ai fait livrer mes fleurs par Interflora
Et j’ai commandé le bracelet par internet.
Pour mes lunettes, chez direct-optic.fr (10 jours pour essayer, livraison gratuite, le top)
Reste le coiffeur, les cigarettes, et le plein de ma voiture. Mais je n’ai presque plus besoin de me déplacer, et ça attendra donc sans souci. Comme l’achat de cigarettes est interdit sur internet, j’ai décidé d’arrêter de fumer. Et puis, je vais m’équiper d’une Zoé  avec la prime du gouvernement, et je ferai le plein d’électricité chez moi, pendant que je ferai mes commandes devant mon ordinateur. On trouve tout sur internet, je ne pensais pas à ce point.
Du coup, j’ai commandé un canapé d’angle chez Ikea à 2209 €, livré et installé chez moi.
Pour tout ceci, mes frais de livraison ont été très faibles, presque tout était proposé sans frais de livraison (sauf IKEA entre autre mais c’était pas plus cher que d’aller chez But à Gap), tout est parfaitement arrivé chez moi, cela m’a pris une heure pour tout commander et un peu d’électricité pour mon ordinateur.
Je continue donc à faire mes courses de cette façon. Pour l’alimentaire je prendrai le drive sud de Leclerc à Gap, c’est le plus facile.
 
J’espère que les employés des magasins trouveront du travail dans les entrepôts des sites internet, ou chez les livreurs, du coup. Et je peux lire les nouvelles tous les jours sans bouger de chez moi.
Enfin, comme ces gens aux ronds points occupent la route sans autorisation, comme j’avais beaucoup de temps, j’ai décidé de faire bruler mes déchets verts, ce que le préfet a interdit, mais je fais comme les autres, un bras d’honneur aux lois.
 
Je ne sais pas qui profitera des taxes locales que paient les entreprises du coin et qui viennent de sacrément augmenter, mais peu m’importe, l’ordinateur que je viens de commander et changer est arrivé directement d’Irlande en 24 heures.
 
Au moins, tous ces gens aux ronds points auront le temps de manger leurs merguez autour des barbecues, seuls les livreurs des sites internets auront à attendre pour passer. 
 
Je vous souhaite bonne continuation et vous adresse tous mes sentiments de gratitude.

"

Au moment où je poste cet article,
vous êtes 127 à être inscrits
à la lettre d'information du Blog...

Question : combien serez vous demain à avoir fermé votre abonnement ?
C'est aussi cela "la liberté"...

Partager cet article

Repost0

commentaires

E
Les gilets jaunes, ce sont des prolétaires qui tapent sur d'autres prolétaires pendant que les bourgeois rigolent.

La grève et les blocages, normalement, c'est censé réduire les rentes perçues par les bourgeois. L'action des gilets jaunes fait diminuer la qualité de vie des travailleurs, sans impact perceptible sur la production et donc sur les revenus du capital.

On pourrait leur en vouloir, aux gilets jaunes, de faire le jeu des rentiers, mais ce n'est pas de leur faute, c'est la faute de l'école publique où ils auraient dû apprendre l'économie et l'histoire, ce qui leur aurait permis d'imaginer des blocages plus efficaces, dirigés contre les rentiers.

Mais cette école est massacrée depuis des décennies par ces mêmes rentiers qui avancent doucement mais sûrement vers la privatisation de l'éducation.

Ils ont réussi leur manœuvre, les gilets jaunes ne sont qu'un symptôme.
Répondre
Y
Je devrais faire comme Ma Dalton, Ma Dalton et laver la bouche de mes enfants avec du savon s'ils disent des gros mots...
Prolétaires, Bourgeois, Rentiers... Mais où as-tu appris à parler,
pas chez moi en tout cas :-) :-)

Mais, mon cher fils, je plaisante, et tu dis clairement ce que beaucoup n'ose pas penser...
C'est vrai, les premières victimes du mouvement ne sont pas celles qu'il faudrait cibler...
Mais, n'est-ce pas aussi un objectif : taper vite et fort sur ceux qui n'ont pas encore rejoint le mouvement et qui vont ainsi le faire...

Créer un état général d'insurrection commence nécessairement par le mécontentement du plus grand nombre...
Ensuite, on peut même demander aux élus, de tous les niveaux, de démissionner :-)

On en parle bientôt,
si on peut venir :-) :-)

E
Bonjour.... Ce qui est frappant, c'est la peur. J'ai le même sentiment que ce monsieur parfois, je me sens prise en otage par des gens mieux organisés, plus virulents voire violents.....qui ont bien évidemment le droit de dire ce qu'ils pensent, mais pas d'imposer leur point de vue.
Alors, comme raconte ce monsieur, il ne reste que le repli sur soi, l'impuissance, la frustration....
Répondre
Y
Il faut sortir de la peur et du repli sur soi...
Il ne faut pas se sentir frustrée et croire qu'on est impuissant à faire bouger les choses...
Il suffit de voir ce que vous êtes et ce que vous faites :-)
Bises
R
bonsoir
avec tous les achats "programmés" de cette personne, c'est sure
elle n'a pas besoin de manifester pour son pouvoir d'achat
ps: je ne suis pas spécialement "pour" ni "contre" les gilets jaune
mais... je me pose des questions ????
Répondre
Y
Bonjour,
Tout à fait d'accord sur les achats programmés :-)...
Mais que cela ne nous empêche pas de nous poser des questions...

Le mouvement a été lancé sur un sujet bien particulier :
"le prix des carburants et le fiscalité relative à la transition énergétique"...
Mais, de fil en aiguille et de jour en jour, le sujet qui aujourd'hui est au centre du débat est "le pouvoir d'achat"...
Alors oui, il faut se poser les bonnes questions, sans tabou...

Mais, ce mouvement amène naturellement à se poser d'autres questions, comme les limites du droit à manifester...
Nous avons tous en mémoires ces grandes manifestations qui ont fait avancer notre pays.
Mais nous avons aussi l'image de ces petites manifestations partisanes qui l'ont fait régresser...

Alors, où doit-on positionner le curseur,
et comment peut-on ancrer ce mouvement dans la durée
et lui donner un vrai sens pour l'avenir de La France dans le Monde ?

J
Salut Yvon, je ne sais pas ou tu veux en venir avec ce courrier, mais à partir du moment ou il dérive sur la politique le blog ne devrait plus s'appeler "blog des OMERGUES"

bien amicalement
Répondre
Y
Hello Christian,
Où je veux en venir ?
Mais, à un partage d'idées sur un sujet d'actualité...

Et je veux te tranquilliser, il n'y a aucune dérive "politique" sur le Blog,
car tu le sais, comme tout le monde :
le mouvement des Gilets Jaunes est totalement apolitique (sauf à penser qu'il pourrait être marginalement récupéré par quelques extrêmes)...

La transition énergétique est un sujet trop sérieux pour être galvaudé dans des discussion partisanes...
Si nous rentrions dans ce mode de pensée, nous finirions par croire ce que dit Donald (pas le Canard, mais la Trumpette), il n'y a pas de réchauffement climatique...

Il faut agir, vite et fort, si on veut que nos enfants ou nos petits enfants puissent voir un jour un oiseau, ou chasser le lièvre...

Alors, au lieu de chercher à faire porter la faute à l'un ou à l'autre, si chacun y allait de sa petite contribution...
On pourrait, pour protéger la planète, commencer par trier nos déchets :-)

Et pour le nom du Blog, tu sais, cela s'est fait naturellement, car même si je ne suis pas "un enfant des Omergues", je m'y sens bien...


C
Bonjour,
Cette lettre n'a rien amené. Et c'est cela aussi qu'il faut combattre, les achats sur le net car une pantalon qui vient de très loin "pollue". C'est cela qu'il faut défendre: les circuits courts, la fabrication en France. Quand à la voiture électrique, il est bon de savoir que les matériaux essentiels à la fabrication des batteries viennent de Chine et comme les Chinois sont loin d'être des imbéciles, ils nous vendront les batteries mais pas les matériaux … ceci écrit je reste abonné à la Newsletter du Blog Les Omergues.
Bises
Répondre
Y
Hello Claude,
Je ne partage pas ton premier point de vue :
"Cette lettre n'a rien amené."
Elle m'a apporté des commentaires sur mon article, ce qui n'arrive pratiquement jamais :-)

Ensuite, je partage totalement ton point de vue :
"il faut défendre: les circuits courts, la fabrication en France."
Il faut donc revoir notre façon de consommer, mais aussi de nous déplacer, de nous chauffer,
en un mot "de vivre"...

Et j'aimerai tant voir émerger des vrais propositions, de vrais solutions, autres que des mouvements de capes de quelques matamores devant les électeurs, comme le font les matadors pour exciter le taureau avant de le sacrifier à son bon plaisir...

Merci de me rester fidèle :-)
A
Ce sera sans doute le monde de demain...A qui s'en prendra-t-on alors???

En attendant, l'histoire ne dit pas si les livreurs ont pu passer, ni s'ils se sont joints au gilets jaunes...
Répondre
Y
Et oui,
nous construisons aujourd'hui le monde de demain...
Et doucement nous perdons le contact avec l'humain, pour ne garder que le confort personnel...

Pour ce qui est des livreurs, jusqu'à présent, je crois qu'ils sont passés mais est-ce le cas partout, je l'ignore...

Bises
C
Y a-t-il un itinéraire spécial qui n'est pas bloqué à l'usage de tous ces livreurs ?
Répondre
Y
:-)
Quand on ne peut plus parcourir "la Provence",
on passe par "La Libre Belgique"
:-)

Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

Après presque trois mois de régime sec, elle est revenue...
Un petit orage hier soir, pour nous mettre dans l'ambiance, et ce matin un temps gris et humide...

Pas de doute, l'automne approche à grands pas...
Ce matin, toutes les odeurs de la nature venaient se mélanger pour notre plus grand plaisir...
Terre humide, feuilles séchées, et cette odeur de miel que développent la nature qui reprend vie...

    En cliquant ICI,

 

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron