Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 13:36

C'est notre dernier jour au Portugal.
Nous reprenons la route vers le Sud, et ce soir nous dormirons à l'aéroport de Lisbonne.
Mais avant de partir, nous souhaitons profiter du soleil et du paysage...

Pas de visite au programme, juste deux villages qui sont recommandés pour leur charme très différent...

Première étape, Obidos.

La ville qui domine un vaste paysage de vallons verdoyants et de hauteurs piquetées de moulins à vent, a su conserver, malgré l'afflux des touristes, son cachet et son charme de ville médiévale à travers les siècles. Autrefois, la cité fortifiée, à l'abri de son enceinte flanquée de petites tours rondes et de massifs bastions carrés, surveillait le littoral. Le comblement d'un ancien golfe marin l'a isolée du rivage et elle se trouve aujourd'hui à 17 km à l'intérieur des terres.

Une fois passé la porte principale,
nous montons sur les remparts...

Nous allons faire le tour de la ville sur le chemin de ronde, parfaitement conservé ou restauré. Mais, même si la promenade est très belle, Anne ne se sent pas totalement en sécurité. Elle rase les murs...

À l'extrémité sud des remparts, une tour imposante monte la garde. Les arbres poussent aujourd'hui là où les maisons n'ont pas encore pris place...

Tout au nord, se trouve le château, qui ne se visite pas, c'est un hôtel...

Pas de doute, la promenade est très belle, mais pour Anne, c'est "un peu crispant" de se promener au dessus des toits des maisons dont on découvre les terrasses, les jardins ou les piscines, vus d'en haut...

Note aux adeptes de l'écriture inclusive :
Je sais que vous me recommandez, dans la phrase qui précède d'écrire "vues", avec un "E", puisque le dernier mot est piscines...
Mais, on ne change pas ses mauvaises habitudes...
Je fais déjà beaucoup de fautes en appliquant tant bien que mal ce qu'on m'a appris, alors je ne vais pas changer maintenant...
Et je vais donner un dernier tour de clef sur ce sujet :-)

Nous voici arrivés au château. Nous allons redescendre sur le plancher des vaches, ce qui convient beaucoup mieux à mon Anne...

Nous faisons le chemin du retour en traversant la ville. Nous pouvons ainsi découvrir les églises en parcourant les ruelles fleuries...

L'église Sainte Marie et ses murs recouverts d'azulejos...

L'église Saint Pierre et son choeur baroque...

et, devant l'église, un chat monte la garde...

La rue principale est une succession de magasins et de restaurants, mais on découvre parfois de jolis coins et de beaux azulejos récents...

Nous ressortons par la même porte, la Porta Vila, et nous admirons une dernière fois les azulejos qui sont eux du 18eme siècle...

Vous trouverez des informations complémentaires et des photos en suivant ce lien...

Nous continuons notre balade vers Peniche...

Peniche est à la fois une station balnéaire, le deuxième port de pêche du Portugal et un centre de constructions navales et de conserveries de poisson. Des restes de remparts et une puissante citadelle rappellent l'ancien rôle militaire de la cité. Un jardin public qui appelle à la flânerie, planté de palmiers, entoure l'office de tourisme. La cité s'efforce, depuis la fin du 19e s., de redonner vie à son ancienne spécialité : les dentelles au fuseau.

Nous verrons la citadelle de l'extérieur, mais, impossible de visiter, on est lundi :-)

Sur l'accès à la jetée, se trouve le monument au pécheur inconnu :-)
C'est un hommage aux Hommes de la mer, une statue créée pour honorer les habitants de Peniche qui ont consacré leur vie à la mer.

Après un excellent repas de poisson pris en admirant la mer, nous allons rejoindre le cap Carcoeiro...

C'est une presqu'île longue de 3 km dont les côtes sont constituées de rochers tourmentés formant des piles tabulaires feuilletées. Il faut se rendre à Papoa, une petite presqu'île greffée en ergot sur le cap, qui conserve dans sa partie la plus large un moulin et les ruines du fort qui constituait le pendant nord de la citadelle de Peniche... Des passerelles permettent d'atteindre un promontoire d'où l'on surplombe de hautes falaises et les rocs qui s'en détachent.

Quand on admire l'aspect sauvage de la côte, et la mer agitée par un jour de beau temps, on comprend que le phare sur le cap Carvoeiro soit un des plus anciens du Portugal...

La route du bord de mer, qui suit le bord de la falaise est bordée de grandes plaques de roche dressées, avec une croix gravée.
S'agit-il de monuments du souvenir pour les naufrages ?
S'agit-il d'un immense chemin de croix ?
Je n'ai pas la réponse, mais si vous l'avez,
je suis preneur...

Si vous cherchez plus d'informations et de photos sur Peniche, vous pouvez suivre ce lien, ou celui-là...


Nous reprenons la route et ce soir, nous allons coucher à l'aéroport de Lisbonne, car notre avions décolle à 8 heures, et il ne faudrait pas le manquer...

Notre voyage est terminé...

Qui a dit "OUF" ?

J'ai bien entendu !
et puisqu'il ne se dénonce pas, je vais appliquer une punition collective :
je vais reprendre le récit de nos balades
dans la région,

Et si cela ne suffit pas, je reprendrai aussi
le compte rendu de notre voyage en Birmanie...
J'ai encore 20 jours à vous présenter :-)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Quichottine 23/11/2017 18:19

Je ris devant ta conclusion... et j'aurais presque envie de dire "ouf", rien que pour tu continues à nous faire voyager. :)
Bises et douce soirée Yvon. Merci pour ce beaux moments partagés.

Yvon 28/11/2017 15:08

Et oui, Quichottine; tu as raison...
Il nous faut toujours "une bonne raison" pour continuer à publier sur nos Blogs...
Et le soutient de nos lectrices et lecteurs est important...
Bises

Annie 23/11/2017 14:40

Superbe compte-rendu sur toute la ligne... Cela donne envie de mettre le Portugal au programme, toutes affaires cessantes...

Yvon 28/11/2017 15:06

Hello Annie,
C'est facile,
le Portugal, c'est à quelques kilomètres au Sud de l'Espagne du Nord :-)
Bises

Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

Après presque trois mois de régime sec, elle est revenue...
Un petit orage hier soir, pour nous mettre dans l'ambiance, et ce matin un temps gris et humide...

Pas de doute, l'automne approche à grands pas...
Ce matin, toutes les odeurs de la nature venaient se mélanger pour notre plus grand plaisir...
Terre humide, feuilles séchées, et cette odeur de miel que développent la nature qui reprend vie...

    En cliquant ICI,

 

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron