Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2017 6 18 /11 /novembre /2017 10:14

Aujourd'hui, nous avons modifié notre programme et nous allons commencer par la visite de Tomar.
Le château est classé au patrimoine de l'Unesco,
avec les monastères de Batalha et Alcobaça,
que nous avons visités hier...


Au sommet de la butte qui domine la ville, les murailles du 12e s. enferment les bâtiments du couvent du Christ dont la construction s'est poursuivie du 12e au 17e s.

Je vous recommande d'ouvrir le plan en cliquant sur cette image, pour suivre la visite, pas à pas...

C'est un véritable musée de l'architecture portugaise où se mêlent les styles roman, gothique, manuélin, Renaissance. Dans l'enceinte, on parcourt un jardin de buis taillé avant d'atteindre le couvent.

Nous rentrons par l'ancienne sacristie et le décor de la fenêtre nous donne une première idée de la richesse des lieux...

Nous commençons notre visite par "le cloître du lavage". Vous pouvez voir sur le plan qu'il y a 8 cloîtres dans ce monastère...

Nous rejoignons "le Cloître du cimetière"...

Sur ce cloître s'ouvre une petite chapelle entièrement carrelée avec des azulejos de couleur claire, pour éclairer cette pièce aveugle.

Pour poursuivons par la sacristie "des Philippes"
qui donne accès à l'Eglise, situé dans la rotonde...

Bâtie au 12e s. sur le modèle du St-Sépulcre de Jérusalem, cette rotonde se présente comme une construction octogonale à deux étages soutenue par huit piliers ; un déambulatoire à voûte annulaire sépare cet octogone du polygone extérieur à seize côtés ; les peintures qui ornent l'octogone sont l'oeuvre d'artistes portugais du 16e s. ; quelques statues en bois polychrome datent de la même époque. La nef, construite entre 1510 et 1515 par l'architecte Diogo de Arruda, se distingue par l'exubérance de sa décoration manuéline.

À l'entrée du choeur, deux chaires se font face...

Mais, impossible de chanter en stéréo. Celle de gauche est un trompe l'oeil, juste là pour la symétrie...

Dans le choeur les décors sont somptueux et très colorés. Mais, le spectacle est tout en hauteur, sans recul, et on ressort avec la nuque un peu raide...

L'église est dans le prolongement du choeur,
sur deux niveaux...
Le niveau supérieur donne sur le choeur, avec de très belles stalles. On y accède de l'intérieur du monastère, par deux portes latérales, mais, nous n'avons pas trouvé le chemin...

Le niveau inférieur ressemble à une crypte. C'est une grande salle  décorée dans le plus pur style manuélin. On y accède depuis le choeur par un escalier de pierre...

Nous prolongeons la visite par le cloître principal, nommé cloître Joao III. On retrouve dans ce cloître un bassin en forme de croix de Malte, rappel des Templiers...

Aux angles de la cour on trouve des escaliers qui mènent sur la terrasse...

D'ici on domine le couvent,

on découvre la célèbre "Fenêtre manuéline",

et le porche de l'église...

Depuis la galerie du premier étage du cloître, on accède aux cellules des moines. Les couloirs sont décorés d'azulejos...

Un escalier intérieur nous amène au rez-de chaussée...

On arrive dans le cloitre Santa Barbara. D'ici, on se rend mieux compte que le style manuélin peut parfois être un peu chargé...

On découvre de belles gargouilles dont la signification est difficilement déchiffrable...

Nous rejoignons les cellules des novices.
Ici, le décor est plus sobre...

Nous passons dans le réfectoire. Les moines ne risquaient pas de faire du bruit en bougeant les tables ou les chaises...

Ici, deux chaires se font face, et pas de problème, on peut lire les textes sacrés en stéréo...
À gauche, l'épitre selon Saint François
et à droite, l'épitre selon Saint Nicolas...
Comme il était assis au milieu,
je crois que le Petit Emmanuel n'a pas tout saisi...

Attenant au réfectoire, on trouve la cuisine. C'est ici beaucoup plus sobre que ce qu'on a pu voir à Alcobaça le jour 6 après midi...

En quittant la cuisine, on arrive dans
le Cloître de l'hostellerie...

Si on s'arrête un instant pour regarder les couloirs des trois derniers cloîtres. Le décor des murs, des plafonds et des sols changent avec les personnes qui y vivent...

Le cloitre principal, pour les moines,

Le cloitre Santa Barbara pour les novices,

Et le cloître de l'hostellerie où avaient accès les laïcs. Ici, pas de décorations ostentatoires. Il faut rappeler qu'on est de pauvres moines, et inciter les visiteurs à être généreux...

Le couvent est le point d'arrivée d'un aqueduc de plus de 6 kilomètres de long. Il court dans la nature, sautant au dessus des vallées pour apporter l'eau indispensable à la vie du couvent...

Il est en plusieurs tronçons, avec des bassins de décantation couverts...

 

Si vous souhaitez découvrir plus de détails et de photos vous pouvez suivre ce lien, ou celui-ci...

Nous quittons Tomar pour rejoindre Coimbra et son université...

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Claude 19/11/2017 19:11

Bonjour,
Merci pour cette ballade virtuelle

Yvon 22/11/2017 17:13

Hello Claude,
La balade touche à sa fin,
Merci de nous avoir accompagnés...

Annie 18/11/2017 20:42

Que de beauté dans ce lieu aussi, après tout ce que tu nous as déjà montré, Yvon! On perçoit bien ce qui fait la particularité des styles portugais et qui est nouveau pour moi. Merci!

Yvon 19/11/2017 18:44

Hello Annie
Il m'a fallut un peu de temps pour identifier certains éléments propre au style manuélin...
J'adore le Globe et Les cordages...
Bises

Camille 18/11/2017 12:14

Superbe... je découvre le Style manuélin. J'ai me suis posée, pour admirer ..."la Fenêtre Manuéline"... - ..."Tous ces symboles glorifient la puissance et la richesse des Navigateurs"...
Je dois avouer, que pour tout découvrir, j'use grandement des conseilles d'Yvon. Exemple :
- "Je vous recommande d'ouvrir le plan en cliquant sur cette image, pour suivre la visite, pas à pas"... - J'ignore comment ça fonctionne... mais ça fonctionne.
Je fais confiance au guide. C'est un plaisir. A bientôt.

Yvon 19/11/2017 18:43

Hello Camille,
Je suis comme les magiciens...
J'aime voir briller les yeux de mes spectatrices,
Mais je ne vais pas dévoiler mes secrets :-)
Et oui, on a toujours quelque chose à découvrir et à partager...
Bises

Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

Après presque trois mois de régime sec, elle est revenue...
Un petit orage hier soir, pour nous mettre dans l'ambiance, et ce matin un temps gris et humide...

Pas de doute, l'automne approche à grands pas...
Ce matin, toutes les odeurs de la nature venaient se mélanger pour notre plus grand plaisir...
Terre humide, feuilles séchées, et cette odeur de miel que développent la nature qui reprend vie...

    En cliquant ICI,

 

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron