Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 12:10

En cette période de Mondial,
tout le monde pense et parle "ballon rond"...

Mais, parfois le ballon n'est pas tout à fait rond,

Sans être totalement ovale...

 

Voici l'histoire d'une amie, venue me montrer ses photos
et me conter son aventure pour que je vous les offre...

 

Tout commence au petit matin. Il fait encore presque nuit, et c'est avec une certaine appréhension qu'on se rend au rendez-vous, devant l'église de Forcalquier. Un drôle de chargement nous attend.
Va-t-on rejouer l'histoire de la malle sanglante ?

Mongolfière-01

 

Nous prenons la route et le convoi s'arrête au petit matin, presque au milieu de nul part...

Mongolfière-02

 

On nous offre un petit déjeuner. Est-ce notre dernier café, à la place du rhum traditionnel ?

Mongolfière-03

 

Rapidement tout se met en place. Et moi qui pensais que la guillotine avait été mise au placard...

Mongolfière-04

 

Et, dans un bruit de ventilateur mes dernières craintes sont balayées...

Mongolfière-05

Cliquez sur l'image pour voir le ballon se gonfler...

 

Et doucement tout se met en place...

Mongolfière-06

 

Notre gros ballon prend un peu plus de temps à gonfler...

Mongolfière-07

Mongolfière-08

 

Enfin tout est prêt. Nous prenons place dans la nacelle, et nous allons pouvoir nous envoler, accrochés à un ballon gros comme un immeuble de huit ou dix étages...

Mongolfière-09

 

Nous nous glissons dans le vent, et nous laissons au sol l'équipe technique, qui va nous suivre durant tout notre vol...

Mongolfière-10

 

Au loin le soleil se lève sur les Alpes, vers l'Italie...

Mongolfière-11

 

La brume s'accroche encore aux vallées, dessinant les rivières...

Mongolfière-12

 

Nous survolons Forcalquier...

Mongolfière-13

 

Nous faisons route au Sud-Sud Est, et nous arrivons à Mane...

Mongolfière-14

 

La retenue du barrage de la Laye sort de l'ombre...

Mongolfière-15

 

Vu d'ici, les jardins de l'Abbaye de Salagon nous montrent leur parfait ordonnancement...

Mongolfière-16

 

Nous continuons la route, poussés par le vent...

Mongolfière-17

 

Nous arrivons au dessus des coupoles de Saint-Michel l'Observatoire...

Mongolfière-18

 

Pendant tout le vol nous allons jouer à "saute ballon"
avec le petit frère...

Mongolfière-19

Mongolfière-20

Mongolfière-21

 

Pas de bruit, on va où le vent nous porte...

Mongolfière-22

Cliquez sur l'image pour voler un peu...

 

Mais, il va être temps de mettre pied à terre. Le ballon doucement se rapproche de son ombre...

Mongolfière-23

 

L'équipe d'assistance est déjà en place...

Mongolfière-24

 

Et, c'est avec une extrême douceur et une précision parfaite que nous regagnons le plancher des vaches...

Mongolfière-25

 

Il ne reste plus qu'à dégonfler et plier le ballon...

Mongolfière-26

 

Et tout le monde s'y met pour le ranger proprement...

Mongolfière-27

 

 

Alors si vous aussi vous rêvez de voler dans le silence du matin,
si vous aussi voulez découvrir la Provence ou tout autre région de France vue du ciel,
si vous souhaiter évoluer au grès du vent dans un silence seulement troublé par le bruit des brûleurs
alors, n'hésitez pas, cliquez sur cette image pour rejoindre le site de France-Montgolfières et vous pourrez faire vos réservations...

Mongolfière-28

 

 

Repost0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 13:15

Nous en avions parlé lors de notre sortie pour voir les tulipes. Les fleurs, cela inspire les photographes et comme notre région est riche dans ce domaine, nous voulions faire une sortie "pivoines"...

Mais c'est plus facile à dire qu'à faire et quand André et Annie nous ont proposé une date nous n'étions pas tous présents...

 

Nous sommes partis assez tôt,
depuis la vallée de la Méouge...

Pivoine-01

 

Nous suivons la piste forestière...

Pivoine-02

 

Rapidement nous nous élevons au dessus de la vallée et profitons d'un superbe panorama...

Pivoine-03

 

En bas, les vaches sont restées sagement sur leur plancher, et broutent les fleurs. Ce soir, le lait sera parfumé...

Pivoine-04

 

La Montagne de Palle, où nous nous rendons, est située entre la Vallée de la Méouge et la Vallée du Jabron...

Pivoine-05

 

La route monte, monte, mais tout le monde est de bonne humeur. On va voir les pivoines...

Pivoine-06

 

La première pivoine que nous découvrons au bord du chemin nous laisse penser que les oiseaux de mauvaise augure, qui nous annonçaient qu'il était déjà trop tard avaient peut-être raison...

Pivoine-07

 

Nous voici arrivés sur le plateau qu'André et Annie ont choisi comme terrain de chasse. Devant nous, la Montagne de Palle. Devrons-nous aller tout là-haut pour trouver des fleurs ?

Pivoine-08

 

Non, nous étions bien arrivés et, le scarabée d'or nous attendait pour nous faire découvrir ces merveilles...

Pivoine-09

 

Il y en a des tapis entiers. On ne peut qu'admirer...

Pivoine-10

Pivoine-11

 

Au milieu des fleurs, nous trouvons le squelette de la tête d'un renard. Il est venu finir son temps au milieu des fleurs...

Pivoine-12

 

Les fleurs sont superbes. C'est un plaisir immense de découvrir cette nature encore bien vivante...

Pivoine-13

 

Comme des enfants dans un magasin de jouets, nous courrons partout, pour tout voir...

Pivoine-14

Pivoine-15

 

Et peu à peu, le sérieux revient. Les photographes se mettent au travail. On n'entend que le claquement sec des appareils...

Pivoine-16

Pivoine-17

Pivoine-18

 

Des pivoines, nous en verrons de toutes les couleurs, du rouge soutenu au rose tendre et à tous les stades, en boutons, ouvertes, ou déjà montée en graines...

Pivoine-19

Pivoine-20

Pivoine-21

Pivoine-22

 

Le seul souci pour les photographes c'est de trouver la plus belle fleur...

Pivoine-23

 

Après, on discute technique car on est aussi ici pour apprendre en cherchant les conseils...

Pivoine-24

 

Vous pouvez retrouver toutes les photos d'Annie,
en suivant ce lien...

 

Les pivoines nous feraient presque oublier le paysage qui nous entoure...

Pivoine-25

 

Elles poussent dans les endroits les plus improbables, faisant naitre ici et là des tableaux plein de formes et de couleurs...

Pivoine-26

 

Le soleil joue avec les ombres et les couleurs...

Pivoine-27

 

Mais, nous ne devons pas oublier qu'ici le temps peut changer rapidement. Des nuages bien menaçants montent vers nous depuis la vallée du Jabron...

Pivoine-28

Pivoine-29

 

Nous prenons le temps d'un pic-nic parmi les fleurs, face au panorama...

Pivoine-30

 

Un instant de pose pour Annie...

Pivoine-31

 

Cela fait sourire ses amies...

Pivoine-32

 

Je ne sais pas pourquoi, mais, cet instant volé me rappelle ma dernière visite au musée du Louvre...

Pivoine-33

 

Il est temps de repartir. Certains s’étonnent de ne pas me voir assez souvent sur les articles. Alors, pour vous prouver que j'étais bien là, voici une photo prise dans les pivoines...

Pivoine-34

 

Je dédie ces quelques fleurs à nos amis, aujourd'hui dans la peine et la douleur. Qu'ils sachent que nous sommes de tout cœur avec eux...

Repost0
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 20:46

Nous prenons encore un peu de temps
pour rentrer à la maison...

On profite du soleil pour visiter l'Auvergne...

Ici aussi on fait le pont...

Voyage-11

 

Nous sommes dans les gorges de la Sioule...

Voyage-12

 

Les ruines du Château Rocher dominent la vallée...

Voyage-13

 

Les herbes semblent vouloir retenir prisonnier
ce tracteur…

Voyage-14

 

Mais, pour moi, le poids des ans se fait sentir…

Voyage-15

 

Et, avant de continuer,
nous prenons le temps de casser la croute…

Voyage-16

 

Pour finir notre promenade,
nous allons faire un tour à Vichy…

Au détour d’une rue, une étrange maison nous attire…

Voyage-17

Voyage-18

 

L’hôte nous invite à le rejoindre dans sa bibliothèque…

Voyage-19

 

Il est temps de repartir
et nous buvons un verre à votre santé,

Voyage-20

A la source Vichy Célestins…

 

 

 

Repost0
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 20:51

 

Nous quittons Saint-Malo.
Ce n'est pas encore cette fois
que nous jetterons l'ancre...

Voyage-05

Pendant une semaine, nous avons fait une cure

 

d'horizons lointains...

Voyage-06

 

du bruit des vagues...

Voyage-07

 

du chant harmonieux des mouettes...

Voyage-08

 

et de couchers de Soleil...

Voyage-09

 

Nous allons retrouver, avec plaisir les charmes de nos montagnes et de notre vallée...

 

Quand on rêve de grands voyages, il faut s'éloigner un peu pour mieux apprécier ce qu'on a tous les jours
et s'offrir ainsi le plaisir de revenir...

Voyage-10

Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 09:40

Comme vous le savez,
nous avons pris quelques jours de vacances...

 

Mais, même en voyage,
nous sommes très "à cheval" sur les principes,

Voyage-01

 

Alors, quoi de plus normal que de faire quelques photos
d'un champs de fleurs au printemps...

Voyage-02

 

Et, pour une Bretonne, rien ne vaut une promenade
sur la plage de Saint-malo
pour retrouver son sourire...

Voyage-03

 

Nous n'étions pas les seuls à profiter
des ponts du mois de mai,

Voyage-04

 

mais, il est déjà temps pour nous
de reprendre la route du retour...

Repost0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 13:55

 

Le Comité Culturel et Festif de Reilhanette
avait organisé, le dimanche 13 avril,
une marche à Rémuzat...

Affiche Remuzat Dimanche 13 avril 2014

 

Cette balade avait pour objectif principal de rendre visite aux vautours, réintroduits dans la région par l'Association "Vautours en Baronnies"...

Un des buts de ce retour des vautours est d'offrir aux éleveurs un service d'équarrissage
écologique, économique, et à domicile...
Mais, à Rémuzat, on est dans la Drôme,
pas dans les Alpes de Haute-Provence...

 

Nous avions rendez-vous devant la maison des vautours, que nous irons visiter en fin de journée...

Vautours-01

 

En face de nous, la falaise de plus de 300 mètres où nichent les vautours. Les plus courageux d'entre nous vont l'escalader. Les autres, dont je suis, vont rejoindre le plateau en voiture...

Vautours-02

 

Tout est parfaitement organisé, avec un grand parking...

Vautours-03

 

Il est temps de se mettre en route...

Vautours-04

 

Nous traversons un grand plateau cultivé, avec de la lavande et des arbres fruitiers. Dans le ciel, le vent, en altitude a commencé à sculpter les nuages...

Vautours-05

 

Nous voici arrivés au sommet, juste au bord de la falaise...

Vautours-06

 

Dans la vallée, 300 mètres plus bas,
le village de Rémuzat...

Vautours-07

 

Voici le chemin par lequel doit arriver l'autre groupe, après l'escalade de la falaise...

Vautours-08

 

Les nuages changent de forme à tout moment.
C'est dur à porter une auréole...

Vautours-09

 

Nous prenons le temps d'admirer les vautours qui partent de la falaise, et qui en tournant montent très haut dans le ciel clair...

Vautours-10

Vautours-11

Vautours-12

Vautours-13

Vautours-14

Vautours-15

 

Notre groupe est maintenant reformé.
Tout le monde profite du spectacle...

Vautours-18

Vautours-16

Vautours-17

Nous apprendrons en visitant la maison des vautours que ce sont des animaux fidèles, qui vivent en couple toute leur vie...

Vautours-21

Vautours-19

Vautours-20

 

Ils font jusqu'à 3 mètres d'envergure et volent en planant et en profitant des courants ascendants...

Vautours-22

 

Il est temps de reprendre notre marche...

Vautours-23

 

Nous allons suivre le bord de la falaise ce qui nous permet de continuer à observer le vol élégant des vautours...

Vautours-24

 

C'est l'heure de la pose. On admire les nuages...

Vautours-25

 

On échange des informations sur la balade...

Vautours-26

 

André nous montre comment suivre notre cheminement sur une tablette...

Vautours-27

 

Il est temps de reprendre la marche...

Vautours-28

 

Nous voici au sommet. La vue sur la vallée est très belle...

Vautours-29

 

Une petite pose avant d'attaquer la descente...

Vautours-30

 

Annie profite de chaque instant pour faire des photos qu'on peut retrouver dans son album...

Vautours-32

 

Le paysage reste assez tourmenté...

Vautours-31

Vautours-33

Vautours-34

 

Est-ce le dernier frémissement de la terre dans notre région, ou les pluies abondantes de cet hiver qui ont déclenché ce glissement de rochers ?
On constate qu'il y en a qui ont beaucoup de chance.
La maison est toujours debout...

Vautours-35

 

Enfin, pour terminer cet article, comme nous avons passé notre journée entre Ciel et Terre, je vais emprunter ces mots à Antoine de Saint Exupéry :

 

"Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre,

Vautours-36

Vautours-37

 

C’est regarder ensemble dans la même direction...

Vautours-38

Vautours-39

Car, ce jour là, André et Annie fêtaient
leurs 51 ans de mariage...

 

 

Repost0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 17:43

 

Tout arrive dans notre belle vallée...

Il a suffit qu'Emmanuelle nous invite et nous nous sommes retrouvés à six à admirer les tulipes...

 

Étions-nous partis vers le Plat Pays ? Qui nenni...

Tulipe-01

 

Nous étions dans les collines de cette Haute Provence qui nous est chère et que nous vous invitons à découvrir...

Au pied du village de Lurs...

Tulipe-19

 

Avec, en fond de paysage les sommets
encore enneigés des Alpes...

Tulipe-20

 

Nous sommes dans la vallée, entre Durance et Luberon, au pied de la montagne de Lure...

Tulipe-21

 

A peine les portes du minibus sont elles ouvertes
que les photographes partent dans tous les sens,
chacun cherchant "la photo"
qui sera pour lui le souvenir unique de cette journée...

Tulipe-02

Tulipe-03

Tulipe-04

Tulipe-05

Tulipe-06

Certains ont déjà publié leurs photos,
en cliquant sur la photo de chaque photographe,
vous retrouverez ce qu'il a publié sur cette balade...

 

Maintenant que vous avez vu toutes ces belles photos, je peux continuer...

 

Les terrains où sont cultivées les tulipes sont très doux, très sablonneux. Pas un seul caillou.
On en rêve pour son jardin...

Tulipe-10

 

La culture est bien sûr mécanisée,

Tulipe-11

 

Avec des machines biens particulières,
comme cette "machine à couper les têtes"...

Tulipe-22

Tulipe-12

 

Mais, il reste beaucoup de travail qui se fera à la main...

On peut rêver de longues promenades au milieu des champs de fleurs...

Tulipe-07

 

Mais, passer la journée courbé, sous le soleil ou sous la pluie, c'est peut-être plus difficile...

Tulipe-08

 

Ici aussi, il y a une hiérarchie dans les fonctions. On ne peut qu'admirer la maîtrise de ces experts venus récolter la semence des fleurs arrivées à maturité...

Tulipe-09

 

Voici mes souvenirs de cette balade...

Un jeu de lumière, de couleurs et de lignes...

Tulipe-13

Tulipe-14

Tulipe-15

 

Le mouvement est donné par l'eau...

Tulipe-16

Tulipe-17

Tulipe-18

 

Le regard est toujours porté au loin...

Tulipe-21

Tulipe-23

 

Comment voudriez-vous retrouver les mêmes photos dans chaque album, puisque dès qu'ils sont dans les champs les photographes regardent dans des directions différentes...

Tulipe-24

Tulipe-25

 

Parfois, on se surprend à chercher l'intruse...

Tulipe-26

Tulipe-27

 

Et, surprise, une rencontre que rien ne laissait prévoir.
Du mouvement dans un champ de fleurs...

Tulipe-28

 

L'intérêt est partagé, et naturellement on parle photo...

Tulipe-29

 

Et, au milieu des fleurs, la douceur de ce sourire
nous fait penser à un nouveau "Little Buddha"...

Tulipe-30

 

Merci Emmanuelle,

Tulipe-31

Et nous attendons tous ta prochaine invitation...

 

 

Repost0
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 13:55

C'est à l'invitation d'Emmanuelle qu'un groupe de photographes de la vallée a été marcher sur la lune...

 

Voici les images rapportées par Maître Louis...

2014-01-27 Rando Lune-Louis

 

Cliquez sur l'image pour découvrir le diaporama...

Musique : Moon Light Serenade par Henri Pelissier

 

et celles d'Emmanuelle...

2014-01-27 Rando Lune-Emmanuelle

 

Cliquez sur l'image pour découvrir le diaporama...

Musique : Au clair de la lune par Sidney Bechet

 

Mais, ne nous y trompons pas,
ce n'était pas une mission de routine...

Voici le réçit qu'en fait ce bon Louis...


Bonsoir les photographes,

Et ben, les absents l'ont échappés belle !...

Aurélie, j'ai pensé à toi tout au long de ce

"parcoure du combattant".

J'ai personnellement bien failli perdre la vie !

Un magnifique "tonneau" dans

les rochers avec mes deux A.P.N. et mes lunettes qui cognaient dans tous les coins!

Cela aurait pu être d'autant plus grave que nous n'avions pas pris nos scaphandres lunaires.

Heureusement, je suis jeune et souple.
Plus de peur et pas de mal !

Sinon, le spectacle valait la peine de prendre ces risques.

Voici donc quelques réalisations dont j'autorise la reproduction sur le blog des Omergues.

(D'autres sont disponibles :
146 en tout plus trois petits films.)

Merci aux "courageux" participants
et à notre cosmonaute en chef Emmanuelle.

 

Le Bon Louis

Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 13:01

 

Vous vous souvenez...
Nous venons de passer ensemble un peu de temps pour aller nous promener à Canosio. Nous nous étions quittés quand nous avions eu le plaisir de voir arriver les voitures de nos amis…

 

Nous avons rejoint tous ensemble notre hôtel, situé dans le hameau de Preit, qui est rattaché à Canosio…

Fête-01

 

L’hôtel est parfaitement situé, au cœur du hameau avec d’un côté une superbe église…

Fête-02

 

Et de l’autre la rivière, équipée d’un « escalier » pour les truites et autres poissons, qui sont très nombreux dans ce torrent de montagne…

Fête-03

 

Les maisons sont très belles, avec de grands balcons en bois, et des toits de lauzes…

Fête-04

Fête-05

 

On voit qu’ici le tourisme est une vraie ressource, exploitée avec soin, et les informations ne manquent pas pour les promeneurs…

Fête-06

 

Après une bonne nuit de sommeil nous nous retrouvons tous le lendemain matin à Canosio pour la fête du village…

Fête-07

C’est avec beaucoup de plaisir que les habitants de Montfroc qui ont fait le déplacement sont accueillis par le maire de Canosio…

Fête-08

Fête-09

 

J’en profite pour découvrir le village…

Sur la place, la fontaine,

Fête-10

 

Et la chapelle « San Sébastiano »…

Fête-11

 

Premier temps fort de la journée, le concours du fromage régional, le « Nostrale d’Alpe »…

Fête-12

 

C’est un fromage gras, au lait de vache, produit en été sur les alpages de la province de Cunéo.

Fête-13

 

Chaque fromage porte la marque du lieu de production et la couleur de la croute indique l'âge du fromage…

Fête-14

Fête-15

 

Les producteurs sont très fiers de participer à cette fête…

Fête-16

 

Les visiteurs en profitent pour faire des réserves…

Fête-17

 

Je continue ma visite en montant vers l’église, très belle avec sa façade peinte,

Fête-18

 

Et son toit de lauzes…

Fête-19

 

On peut voir un très beau cadran solaire,
dont le mécanisme est encore en état de marche

Fête-20

 

Et des ruelles bordées de maisons anciennes avec les balcons de bois et les toits qui avancent pour protéger de la neige…

Fête-21

 

Deuxième temps fort, la procession. Après la messe la statue de la vierge à l’enfant est sortie de l’église avec beaucoup de soins…

Fête-22

 

Elle est portée, dans tout le village avec les fidèles qui suivent en chantant et priant…

Fête-23

Fête-24

 

Après la procession, tous les membres de la délégation de Montfroc se retrouvent pour une photo souvenir…

Fête-25

 

Mais l’heure du rendez-vous approche…

Fête-26

 

Nous retrouvons le maire et son adjoint,
et il est temps d’aller manger…

Fête-27

 

Troisième temps fort, le repas. En cuisine les bénévoles du comité des fêtes s’activent pour préparer le repas traditionnel de ce jour de fête, le « Bollito Misto ».

Fête-28

 

Si j’en crois la recette, trouvée sur le Marmiton, vous préparez ensemble une poule au pot, un pot au feu, et une tête de veau. En entrée des ravioles « al dente » servies dans un bol de bouillon de cuisson des viandes. Ensuite vous dégustez les viandes servies avec une sauce au basilic et aux câpres…

Ne vous en faites pas, nous n’avons rien laissé,
c’était un régal…

Fête-29

 

Pour récupérer, les chauffeurs ont pris le temps d’une petite sieste…

Fête-30

 

Mais, il est temps de rejoindre la place de la mairie pour le quatrième temps fort de la journée,
le concert de « Lou Dalfin »…

Fête-31

 

Avant de laisser la place à la musique et à la danse, le maire proclame les résultats du concours du fromage « Nostrale d’Alpe »…

Fête-32

 

C’est la production de « La Gardetta » qui a remporté le prix cette année. Une raison de plus pour aller y faire un tour l’année prochaine…

Fête-33

 

Et c’est parti pour un après midi de chants et de danses car ici, quand c'est la fête, tout le monde chante et danse…

Fête-34

Fête-35

Quand nous partons, les premières gouttes commencent à tomber. Mais cela t’entame en rien la bonne humeur…

Fête-36

Fête-37

 

Vous pouvez aller voir ces vidéos
pour avoir une idée de l’ambiance...


Lou Dalfin,"Branle des Chevaux",
Canosio, Festa del Nostrale d' Alpe…


Lou Dalfin,"Sem Encar Ici",
Canosio, Festa del Nostrale d'Alpe…


Et si vous n’en écoutez qu’une, ce sera celle là…

Lou Dalfin,"Se Chanto", Inno Nazionale Occitano,
Festa Nostrale D’Alpe…

 

Si vous voulez plus d’information sur Canosio, je vous recommande le site officiel du village

On ne peut qu’admirer ce site,
et surtout tout ce que fait ce village,
de moins de 80 habitants…

 

Cela peut nous donner quelques espoirs pour que vivent les villages de notre vallée, dès que le toursime sera devenu une activité à part entière, parfaitement associée à la vie rurale et à l'agriculture et l'élevage…

Repost0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 12:10

Canosio, vous connaissez ?

C’est un charmant village du Piémont italien, qui offre la particularité d’être jumelé avec Montfroc.

Canosio-00

Vous ne le saviez pas ?
Pourtant la presse a rendu compte de cet événement…

Suivez ce lien pour voir l’article de la Provence

 

Pourquoi ce jumelage ?
Voici ce que disait Jean-Noël dans le discours de bienvenue à la délégation italienne lors de la cérémonie de jumelage, en octobre 2012…

« Lorsque j’ai proposé à Jean-Michel et à son conseil municipal le projet de jumelage de Canosio et Montfroc, j’avais deux objectifs. Le premier était de réunir deux villages de même grandeur et ainsi permettre aux habitants de s’ouvrir vers d’autres horizons. Le deuxième était de faire renaître les liens très étroits qui unissent nos deux villages car il existe une histoire entre Canosio et Montfroc et c’est de cela que je veux vous parler. Beaucoup d’ouvrages ont été écris pour raconter l’histoire des relations entre Piémont et Provence.
Nous savons qu’à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, dès l’automne, les piémontais traversaient les montagnes pour venir en Provence faire du commerce et assurer ainsi les besoins de leur famille restée au pays. Ainsi est né un échange et une migration de population.

C’est dans ce cadre là qu’en 1914, mon arrière grand père Simone PONZO, venant de Canosio, est arrivé à Montfroc avec sa femme Lucie née ISOARDI et cinq de ses enfants. Il a acheté une maison et y a installé un magasin de vêtement et tissus et une cordonnerie tenue elle par son fils Joffre. Les autres enfants se sont mariés et installés dans la région. Une de ses filles, Lucie, déjà mariée était restée à Canosio et habitait avec son mari Chiaffredo à la maison Pasero à la colle San Giovanni. De ce mariage sont nés en Italie 4 enfants : Anna, Laurenzo (mon père), Natale et lucia. La vie était dure à Canosio et leur regard était tourné vers Montfroc où la vie semblait plus facile.

En 1927 Laurenzo qui avait alors 11 ans est parti seul, clandestinement, pour rejoindre ses grands parents à Montfroc, mais il a été pris par la douane et ramené à Canosio. Il a fait une nouvelle tentative et cette fois, dans le froid il a franchi la Gardetta et a pu s’échapper caché au milieu d’un troupeau de moutons. Il est arrivé à Montfroc et a vécu chez une tante. Ses parents, frère et sœurs sont arrivés eux en 1929. La famille était enfin réunie. Ils ont acheté une ferme et s’y sont installés. Jusqu’à sa mort, en 1993, mon père n’a jamais quitté Montfroc.

Voilà l’histoire que je voulais vous conter, qui nous lie pour toujours, c’est celle de ma famille, de mon père et c’est pour ne pas oublier que j’ai voulu ce jumelage. »

 

Alors, quand, en août, Jean-Noël m’a proposé d’accompagner les habitants de Montfroc qui se rendraient à Canosio pour participer à la fête votive, j’ai saisi l’occasion d’aller découvrir ce petit coin d’Italie…

Mais, il nous avait préparé une surprise. Pour retourner là-bas, il souhaitait mettre ses pas dans les pas de son père et c’est donc à pieds, en partant du Col de la Madeleine et en passant par la Scaletta que nous avons rejoint l’Italie…

Vous pouvez suivre sur cette carte

- le trajet que nous avons suivi, en jaune,

- le trajet qu'il nous reste à faire, en bleu...

Vous pouvez aussi repérer les points des panoramas...

Carte Canosio-Points Panorama

Voici, en images, le récit de cette traversée,

pleine de surprises…

 

Il est 7heures et demi quand nous nous retrouvons
au col de la Madeleine…

Canosio 01

 

Jean-Noël nous montre sur la carte
le trajet qui nous attend…

Canosio 02

 

Il fait juste jour et on se met en route. Cap au Nord.

Canosio 03

 

Nous commençons par une longue montée, et Jean-Noël surveille son troupeau.
Il ne voudrait pas en perdre dès le départ…

Canosio 04

 

Derrière nous, nous laissons la vallée de l’Ubaye,
qui est déjà en plein soleil…

Canosio 05Panorama 05

 

Aucun problème. Le chemin est parfait, même si nous avons encore un peu froid, à l’ombre…

Canosio 06

 

Nous arrivons pour assister à la sortie du troupeau de son enclos. Un bon millier de bêtes se lance dans la montagne, accompagné des bergers et des chiens. Ils partent pour la journée et reviendront dormir ici, à l’abri des prédateurs…

Canosio 07Panorama 07

 

Près de la source les ânes eux aussi sont au repos.
Pour ne pas les perdre, ils portent des sonnailles…

Canosio 08

 

Nous allons prendre cap à l’Est,
vers le lac et le col de Roburent…

Canosio 09

 

Le chemin court le long de la montagne, en pente douce. Derrière nous, le Bec du Lièvre…

Canosio 10Panorama 10

 

Jean-Noël a l’œil à tout…

Canosio 11

 

Et c’est lui qui nous montre notre première marmotte...

Canosio 12

 

Nous rejoignons le troupeau qui avance doucement dans les alpages…

Canosio 13

Il s’est étalé sur tout l’espace qui s’offre à lui…

Canosio 14Panorama 14

 

Nous approchons de la frontière avançant au milieu des brebis et des moutons
comme l’a fait Laurenzo il y a 86 ans…

Canosio 15

 

Nous arrivons au lac de l’Orrenaye.
Notre point de départ était à 1900 mètres
et nous sommes maintenant à 2411 mètres…

Canosio 16

 

Chacun reprend des forces,
il nous reste une petite montée avant la frontière…

Canosio 17

 

Il fait beau et
« les marmottes qui ont fini de mettre le chocolat dans le papier d’alu »
font un brin de causette…

Canosio 18

 

Nous reprenons notre montée…

Canosio 19Panorama 19

 

Canosio 20

 

Nous voici arrivés à la frontière.
Ils sont en Italie, et je suis encore au Royaume de France. Nous sommes partis un peu avant 8 heures et il est 10 heures. Nous sommes à 2496 mètres…

Canosio 21

 

Quand nous passons en Italie
les marmottes se font moins timides…

Canosio 22

 

Nous redescendons vers le lac supérieur de Roburent…

Canosio 23

 

Canosio 24Panorama 24

 

Canosio 25

 

Si cela continue, on va pouvoir caresser les marmottes…

Canosio 26

 

En quittant le lac, nous montons dans la pierraille
vers le col de la Scaletta…

Canosio 27

 

Et les marmottes nous regardent en souriant…

Canosio 28

 

En prenant un peu d’altitude, nous découvrons sur les bords du lac les vestiges de deux camps militaires italiens. La zone était bien surveillée. Ce n’était certainement pas facile de passer sans se faire remarquer…

Canosio 29Panorama 29

 

Et notre dernière marmotte profite du soleil…

Canosio 30

 

Les derniers mètres en montée avant le col…

Canosio 31

 

En arrivant là-haut, nous découvrons les restes des lignes de barbelés qui marquaient la frontière.
C’était un obstacle de plus à franchir…

Canosio 32

 

Sur le bord du chemin une plaque de blindage pour un fortin. Pourquoi et comment est-elle arrivée là ?

Canosio 33

 

Nous sommes au col de la Scaletta, à 2614 mètres,
le point le plus haut de notre promenade. Il est 11 heures. Jean- Noël s’assure que tout va bien pour tout le monde…

Canosio 34

 

Nous redescendons vers la vallée d’Unerzio…

Canosio 35Panorama 35

 

Canosio 36

 

Nous voyons notre premier edelweiss…

Canosio 37

 

Jean-Noël prend un bain de jouvence en regardant le paysage qui est beaucoup plus tourmenté que dans notre vallée…

Canosio 38Panorama 38

 

Il est temps de faire une pose pour le déjeuner.
Il est midi.
Ici, les edelweiss poussent en bouquet…

Canosio 39

 

La descente n’est pas plus facile que la montée…

Canosio 40

 

À gauche part la vallée d’Unerzio, où nous allons nous arrêter, et à droite, les montagnes qu’il nous faudrait encore franchir pour rejoindre Canosio…

Canosio 41Panorama 41

 

Jean-Noël s’assure qu’il n’a perdu personne en route…

Canosio 42

 

Le retour des arbres montre que nous sommes bien descendus…

Canosio 43

 

Et, pas de doute, une Madone.
Nous sommes bien en Italie…

Canosio 44

 

Retour à la civilisation.
Les vaches nous regardent passer, sans bouger…

Canosio 45

 

Nous sommes au point de rendez-vous.
Jean-Noël nous laisse encore le choix.
Soit nous rentrons en voiture,
soit nous reprenons notre marche…

Canosio 46

 

D’ici part le chemin qui mène au col de la Gardette, et ensuite à la vallée du Preit où se trouve Canosio. Nous sommes à peine à mi parcourt. Nous sommes redescendus à 1955 mètres et le col de la Gardette, à un peu plus d’une heure de marche est à 2450 mètres…

Canosio 47

 

Mais, nous ne voudrions pas faire attendre nos amis, qui doivent être un peu plus bas sur la route, et nous allons rentrer en voiture et prendre le temps de regarder le paysage…

Canosio 48

Canosio 49

 

Et le temps, nous allons l’avoir, car, nos petits camarades se sont simplement perdus dans les allées d’un centre commercial, et nous devrons encore descendre quelques kilomètres, en suivant la route, pour avoir le plaisir de les retrouver…

 

Nous pouvons ainsi prendre le temps de penser à la promenade de l’année prochaine. L’idée serait de faire le trajet en deux étapes. Une première étape comme celle que nous venons de faire. Passer la nuit dans un refuge et reprendre la promenade le lendemain jusqu’à Canosio…

Canosio 50

 

Le projet est à l’étude…

Nous faisons confiance à Jean-Noël
pour nous organiser cela…

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Omergues
  • Le blog des Omergues
  • : Pour en savoir toujours plus sur le village des Omergues, situé dans la haute vallée du Jabron
  • Contact

Vous avez la parole...

Recherche

Par la fenêtre du bureau...

Après presque trois mois de régime sec, elle est revenue...
Un petit orage hier soir, pour nous mettre dans l'ambiance, et ce matin un temps gris et humide...

Pas de doute, l'automne approche à grands pas...
Ce matin, toutes les odeurs de la nature venaient se mélanger pour notre plus grand plaisir...
Terre humide, feuilles séchées, et cette odeur de miel que développent la nature qui reprend vie...

    En cliquant ICI,

 

vous avez le diaporama des photos publiées

dans cette rubrique...

 

 

Agenda de la Vallée

Pour celles et ceux qui cherchent une informations précise,

Vous pouvez aller sur

L'agenda de la Vallée du Jabron